"Leur premier congé payé" - magazine "regards" du 29 juillet 1937
"Leur premier congé payé" - magazine "regards" du 29 juillet 1937 - © Coll. Musée de l’Histoire vivante - Montreuil
"Leur premier congé payé" - magazine "regards" du 29 juillet 1937 (page intérieure)
"Leur premier congé payé" - magazine "regards" du 29 juillet 1937 (page intérieure) - © Coll. Musée de l’Histoire vivante - Montreuil
"Leur premier congé payé" - magazine "regards" du 29 juillet 1937 (page intérieure)
"Leur premier congé payé" - magazine "regards" du 29 juillet 1937 (page intérieure) - © Coll. Musée de l’Histoire vivante - Montreuil
Carnet pour la délivrance de billets populaires de congés payés
Carnet pour la délivrance de billets populaires de congés payés - © Coll. Musée de l’Histoire vivante - Montreuil
20 juin 1936 - Galerie

Instauration des congés payés pour tous les travailleurs

La loi instituant les congés payés est votée à l’unanimité (592 voix) à la Chambre des députés, le 11 juin 1936. Votée au Sénat le 17 juin, elle est promulguée le 20 juin 1936. La loi instituant les 40 heures est promulguée le lendemain, 21 juin 1936.
Les congés payés ne faisaient pas partie du programme de gouvernement du Front populaire. Après la victoire du Front populaire aux élections législatives, le 3 mai 1936, puis l’élection de Léon Blum à la présidence du Conseil, le 4 juin, les accords de Matignon, signés dans la nuit du 7 au 8 juin 1936, prévoient une augmentation des salaires, la fixation d’un salaire minimal, la reconnaissance du droit syndical, l’existence de conventions collectives, l’institution de délégués du personnel. Ces accords sont alors complétés par deux lois sociales historiques : la réduction du temps de travail à 40 heures et l’instauration d’un congé payé annuel de quatorze jours

Le Front populaire crée alors un sous-secrétariat d’État aux Loisirs et aux Sports. Il développe les auberges de jeunesse, crée les billets de chemin de fer à tarifs réduits. Ce sont les premiers départs massifs (600 000 en 1936, 1,8 million en 1937), l’essor des colonies de vacances. Le tourisme et les loisirs entrent dans la culture populaire.