Adoption de l’Accord de Paris sur le climat

Publié le : 12/12/2016
Le 12 décembre 2015, la Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques aboutit, sous présidence française, au premier accord universel sur le climat, à Paris-le Bourget.

« Cet accord est différencié, juste, durable, dynamique, équilibré et juridiquement contraignant », déclare Laurent Fabius, président de la conférence. C’est sur ces mots que le samedi 12 décembre 2015, à 19h30, il met un terme à treize jours de négociations acharnées : « L’Accord de Paris pour le climat est accepté ! »

Sa déclaration est suivie d’une longue ovation dans la salle du Bourget où sont réunies en assemblée plénière les 196 parties (195 pays + l’Union européenne) qui ont adopté l’Accord de Paris, un accord historique dont l’objectif principal est de maintenir l’augmentation de la température mondiale « nettement en dessous de 2 °C » et même « de poursuivre l’action menée pour limiter l’élévation des températures à 1,5 °C ».

En cet instant solennel, le président François Hollande prend la parole : « À Paris, il y a eu bien des révolutions depuis des siècles. Mais aujourd’hui, c’est la plus belle et la plus pacifique des révolutions qui vient d’être accomplie : la révolution pour le changement climatique ! »