Manuel Valls : "il faudra au moins doubler les capacités de prise en charge des personnes radicalisées, d'ici à la fin de l'année 2017"

Publié le : 25/10/2016Contenu publié sous le Gouvernement Valls III du 11 Février 2016 au 06 Décembre 2016
Contenu publié sous le Gouvernement Valls III du 11 Février 2016 au 06 Décembre 2016

Dans la lutte contre la radicalisation, Manuel Valls a insisté, le 24 octobre 2016, sur l’ampleur du défi que l’État et les collectivités territoriales doivent relever. Pour y parvenir, le Premier ministre estime qu’il faudra doubler les capacités de prise en charge d’ici à la fin 2017, et soutenir les acteurs qui s’investissent dans ce champ d’action. Déjà, depuis mai, les dispositifs locaux sont passés de 1 600 à 2 240 individus pris en charge, et de 800 à 970 familles accompagnées", a-t-il précisé lors des rencontres nationales "État et territoires mobilisés contre la radicalisation".