Communiqué du Premier ministre Jean Castex - Réunion dimanche suite au drame de Calais

Communiqué
Publié le : 25/11/2021

M. Jean CASTEX, Premier ministre, a appris avec une vive émotion le naufrage survenu hier dans la Manche et tient à réaffirmer sa solidarité et son soutien total aux familles et aux proches des victimes ainsi qu’aux blessés qui luttent encore aujourd’hui pour leur vie.

Maintenu à l’isolement, il n’a pu se rendre sur les lieux du drame, où s’est immédiatement déplacé le ministre de l’Intérieur, mais renouvelle ses remerciements aux équipes de secours dont il salue le courage et le très grand professionnalisme.

27 personnes, dont un enfant, sont décédées dans ce drame ; il s’agit du pire événement depuis la disparition en mer de 7 migrants en octobre 2020. L’enquête judiciaire est pilotée par la Juridiction Interrégionale Spécialisée (JIRS) de Lille et a été confiée à la Brigade Mobile de Recherche de la Police aux Frontières et à la Section Recherche de la Gendarmerie Maritime. Les responsables de cette tragédie répondront de leurs actes devant la Justice.

La France n’acceptera jamais que des femmes, des hommes et leurs enfants, dont la détresse, le dénuement et la misère ont été exploités par des passeurs criminels puissent perdre la vie à quelques kilomètres de ses côtes. Une véritable filière organisée et professionnalisée de traite d’êtres humains s’est mise en place et sévit sur l’ensemble du continent européen.

Face à ce fléau, la France agit. Tous les jours, elle intervient pour prêter secours aux femmes et aux hommes qui tentent de traverser la Manche et 7 800 migrants ont ainsi été sauvés depuis le début de l’année par nos services de secours. Dans la durée, elle lutte pour démanteler les réseaux de passeurs, et depuis le début de l’année, plus de 1 550 passeurs ont ainsi été arrêtés.

Cette nuit encore, 5 passeurs, ont notamment été arrêtés à la frontière belge après avoir convoyé sur les côtes du matériel acheté en Allemagne. Si ce drame s’est produit dans les eaux territoriales françaises, la majorité des migrants passe notre frontière quelques heures avant leur tentative de traversée. Il s’agit donc d’un problème nécessitant une approche intergouvernementale et européenne.

À l’indispensable coordination européenne d’urgence que le Président de la République a appelé de ses vœux pour mettre en échec les réseaux de passeurs s’ajoute la réponse nationale. Le Premier ministre a ainsi convoqué ce matin à Matignon l’ensemble des ministres concernés par la gestion de la crise et ses dimensions internationales. Il a notamment acté à cette occasion la nécessité de renforcer encore davantage la coopération intergouvernementale et européenne.

Comme l’avait annoncé le Président de la République hier soir, et devant l’urgence humanitaire, la France invitera les ministres en charge de l’immigration belge, allemand, néerlandais et britannique, ainsi que la Commission européenne, à une rencontre intergouvernementale qui aura lieu dimanche à Calais. Cette réunion devra permettre de définir les voies et moyens de renforcer la coopération policière, judiciaire et humanitaire à mettre en place pour mieux lutter contre les réseaux de passeurs à l’œuvre dans les flux migratoires.

Communiqué du Premier ministre Jean Castex - Réunion dimanche suite au drame de Calais

PDF - 296.54 Ko
Télécharger