8 juillet 2019 - Vidéo

Développement durable : signature de la charte d’engagement "Trajectoire outre-mer 5.0"

Le Gouvernement et les présidents d’exécutifs d’outre-mer ont signé, le 8 juillet 2019, la charte d'’engagement "Trajectoire outre-mer 5.0" pour accompagner les projets des territoires ultramarins en matière de développement durable.
Contenu publié sous le Gouvernement Philippe du 14 Mai 2017 au 03 Juillet 2020
Le Premier ministre a signé avec les présidents d’exécutifs de Guadeloupe, Guyane, La Réunion, la Martinique, Mayotte, Saint-Pierre-et-Miquelon et Wallis-et-Futuna, la charte d’engagement Trajectoire outre-mer 5.0, au ministère des outre-mer, en présence d’Annick Girardin, ministre des outre-mer. Le président de la Polynésie Française a également signé la charte d’engagement.

Présentée dès le Comité interministériel des outre-mer (CIOM) qui s’est réuni pour la première fois sous la présidence du Premier ministre, le 22 février 2019, la Trajectoire outre-mer 5.0 apporte un cadre durable à l’application des politiques publiques du Livre bleu outre-mer. Elle traduit une nouvelle manière de construire les outre-mer de demain.  

Par cette signature, les présidents d’exécutifs d’outre-mer ont concrétisé leur engagement en faveur de la Trajectoire outre-mer 5.0 et des cinq défis qui la composent :
  1. zéro exclusion
  2. zéro vulnérabilité au changement climatique
  3. zéro carbone
  4. zéro polluant agricole
  5. zéro déchet.
Ces 5 objectifs permettant d’expliquer, de valoriser et d’orienter l’ensemble des politiques publiques vers les enjeux de développement durable en outre-mer à l’horizon 2030.
 
Les dix présidents d’exécutifs se sont ainsi engagés à adopter cette stratégie et à mettre en œuvre des projets permettant aux territoires d’outre-mer de se positionner sur cette Trajectoire à horizon 2030.

Cette charte d’engagement contribue également à réaffirmer la volonté du Gouvernement d’accompagner les territoires et leurs projets dans une dynamique permettant d’atteindre ces objectifs, mais aussi à pérenniser les dispositifs déjà existants qui fonctionnent.