5 juillet 2019 - Communiqué

Le sommet de Poznan sur les Balkans occidentaux

Le Premier ministre a participé, vendredi 5 juillet, au sommet de Poznan sur les Balkans occidentaux, dans le cadre du Processus de Berlin.
Le Premier ministre a rappelé l’attention que la France porte à cette région. Il a présenté la nouvelle stratégie française pour les Balkans occidentaux impulsée par le président de la République au sommet informel du 29 avril dernier à Berlin. Elle prévoit que la France s’engage davantage dans quatre domaines pour soutenir la stabilisation et le développement de la région :
  • le développement économique et social grâce à l’intervention de l’agence française de développement, qui engagera une centaine de millions d’euros la première année puis plusieurs centaines de millions d’euros au cours des années suivantes, notamment dans des projets de transition énergétique et écologique ;
  • la sécurité, avec notamment un projet franco-allemand de lutte contre les trafics d’armes à feu ;
  • la justice, avec un renforcement des coopérations pour lutter contre la criminalité économique et financière ;
  • la défense, avec la prise de commandement par un général français de l’opération militaire EUFOR/Althea en Bosnie-Herzégovine et de nouvelles coopérations.
Cette stratégie s’accompagnera d’un renforcement de notre dialogue politique. Le président de la République se rendra en Serbie mi-juillet et le Premier ministre a demandé aux membres du Gouvernement d’intensifier la relation bilatérale avec chacun des pays de la région.
 
Le Premier ministre a marqué le soutien français au renforcement de la coopération régionale dans les Balkans, porté par le Processus de Berlin. Les nouveaux projets d’infrastructures de connectivité annoncé à Poznan, les avancées dans la mise en place d’une zone économique régionale, les progrès de l’Office régional de coopération pour la jeunesse, le nouvel « Agenda vert » de la Commission européenne ou encore la proposition d’un dialogue interparlementaire, en sont des illustrations concrètes.
 
Enfin, le Premier ministre a appelé les pays de la région à engager des efforts sérieux pour surmonter leurs différends bilatéraux et approfondir les réformes, qui sont la condition de leur avenir européen. Il a salué l’accord historique de Prespa qui a mis fin à un différend vieux de plus d’un quart de siècle entre la Grèce et la Macédoine du Nord.


  Contacts : 01 42 75 50 78/79 – communication@pm.gouv.fr

 
Communiqué de presse de M. Édouard PHILIPPE Premier ministre - Sommet des Balkans - 05.07.2019