30 mai 2018 - Vidéo

Création de la Banque des territoires : un outil efficace pour le développement des collectivités

Le Premier ministre a clôturé la journée de lancement de la Banque des territoires, le nouvel établissement financier de la Caisse des dépôts et consignations (CDC). Cet établissement financier est un nouveau maillon pour que la CDC fasse encore plus pour financer le logement social et les projets des élus.
"Banque de financements et d’investissements, la banque des territoires mobilisera 20 milliards d’euros par an pour financer les projets des collectivités et des acteurs du logement social. Des projets locaux, d’intérêt général, des projets capables de structurer un territoire et de produire de la valeur. De la valeur économique, mais aussi de la valeur sociale et environnementale. Et j’ajouterais, de produire du sens", a déclaré Édouard Philippe pour qui cette initiative s’inscrit dans la volonté du Gouvernement pour lutter contre la fracture territoriale.

La Banque des territoires c’est aussi une offre "de services pour aider les collectivités à gérer leurs relations avec leurs partenaires. Pour offrir une capacité d’expertise. Entraîner des investisseurs privés. Et pour conduire ces grands projets dans la durée. Projets de reconversion de bâtiments anciens. Projets de réhabilitation du patrimoine. Des projets très lourds qui nécessitent de pouvoir compter sur un « tiers de confiance », qui, là aussi, aide, conseille, documente la prise de décision, sans se substituer au décideur final", a complété Edouard Philippe.

Le Premier ministre a mis en exergue trois domaines où la Banque des territoires jouera pleinement son jeu :
  • la revitalisation des quartiers et des villes avec les plans gouvernementaux "Cœur de quartiers" et "Cœur de villes" dont l’objectif est le maintien et le développement de l’activité économique, notamment avec les commerces de proximité.
  • Le logement social. Le Premier ministre a rappelé la volonté du Gouvernement d’une "vaste transformation du secteur du logement social" avec un plan exceptionnel de soutien 10 milliards d’euros.
  • Le développement des équipements économiques dans les territoires pour que chaque territoire puisse se battre à armes égales. Notamment la couverture complète du territoire en haut débit d’ici 2020 et en très haut débit d’ici 2022, ainsi que le développement de l’offre touristique.