PACTE : Réenchanter les soldes

La période des soldes est ramenée de 6 à 4 semaines, l'objectif étant de rendre plus attractive cette période au profit des commerçants.
 
Il faudra se dépêcher plus vite encore. Déjà synonyme de ruée vers les bonnes affaires, les soldes pourraient être encore plus attractives dès janvier 2019, grâce à la réduction de la période actuelle de 6 à 4 semaines.

Bercy répond répond à une demande forte des professionnels du commerce. C'est une mesure attendue par les professionnels pour "créer plus d'urgence et d'envie", déclare Delphine Gény-Stephann dans une interview au Parisien.

Le projet de loi PACTE comportera une mesure visant à réduire la durée des périodes de soldes, dès janvier 2019. L’article relatif à cette mesure a été adopté par les députés ce 27 septembre 2018. Cette mesure vise à concentrer les réductions de prix sur un temps plus court  pour renforcer l’impact des soldes. L'ouverture des dates des soldes resteront les mêmes : le 2e mercredi de janvier et le 4e mercredi de juin.

À la recherche d’un second souffle

Les soldes sont en perte de vitesse. Face aux nouvelles formes de vente, telles les ventes privées, les promotions et autres rabais qui se multiplient dans toutes les enseignes ainsi que la croissance du commerce électronique, les soldes battent de l’aile. Pourtant, elles constituent un enjeu majeur pour les commerçants, puisque 21 % de leur chiffre d’affaires dans l’habillement est réalisé pendant ces périodes.

Grâce à cette mesure, le Gouvernement entend stimuler le commerce, notamment les commerces indépendants implantés dans les cœurs de villes de taille moyenne. Avec un période plus courte l’intérêt sera accru et permettra aux commerçants de générer un chiffre d’affaires plus important sur ces 4 semaines.