Organisation du SIG

 
Le Service d’information du Gouvernement (SIG) est placé sous l’autorité du Premier ministre.

Aux termes du décret n°2000-1027 du 18 octobre 2000, il est chargé :
  • d’analyser l’évolution de l’opinion publique et le contenu des médias ;
  • diffuser des informations sur l’action gouvernementale ;
  • d’entreprendre des actions d’intérêt général à caractère interministériel sur le plan national et, en liaison avec les préfets et les ambassadeurs, dans le cadre des services déconcentrés de l’État ;
  • d’apporter une assistance technique aux administrations publiques et de coordonner la politique de communication de cellesci, en particulier en matière de campagnes d’information et d’études d’opinion.
Le directeur du Service d’information du Gouvernement est nommé par décret.
M. Michael NATHAN occupe ces fonctions depuis le 3 octobre 2018.
Pour accomplir ses missions, le SIG s’appuie sur environ 70 collaborateurs. Il dispose d’un budget de 12,4 M€.

Organigramme du SIG

Présentation des départements

Le Service d’information du Gouvernement comprend :
  • le département chargé de la veille et de l’analyse ;
  • le département chargé de la stratégie de communication et de la coordination interministérielle ;
  • le département chargé des contenus ;
  • le département chargé des réseaux, des partenariats et de la gestion de crise ;
  • le département chargé de l’écosystème numérique ;
  • le secrétariat général.

Le département chargé de la veille et de l’analyse


Le département de la veille et de l’analyse assure le suivi et la compréhension de l’état de l’opinion au regard de l’actualité, de l’action et de la communication gouvernementales et des sujets de société, au moyen d’études, de sondages, de veille et d’analyse des médias traditionnels et des réseaux sociaux.

Il veille particulièrement à l’hybridation des données issues de la veille des médias et réseaux sociaux et des sondages, afin que les analyses produites prennent en compte l’opinion sollicitée comme non sollicitée. Il s’assure aussi qu’elles soient facilement exploitables par les autres départements du SIG, notamment ceux chargés de la stratégie et de la réalisation des contenus.

Le département de la veille et de l’analyse développe une expertise particulière dans le domaine de l’exploitation des données (« data science ») et travaille en étroite collaboration avec le Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale contre la manipulation de l’information.


Le département chargé de la stratégie de communication et de la coordination interministérielle


Plusieurs équipes complémentaires composent ce département.

L’équipe chargée du planning réalise les travaux préparatoires à la réalisation des actions de communication, ainsi que leur suivi. Elle mène une réflexion stratégique sur l’ensemble des aspects de la communication gouvernementale, en fonction des objectifs poursuivis.

Un pôle assure le lien avec les directions de la communication des ministères pour partager les bonnes pratiques, coordonner les actions de communication envisagées et anime l’ensemble des réseaux d’expertise métier au sein de l’écosystème interministériel.

Un pôle est en lien permanent avec les conseillers chargés de la communication des ministres pour s’assurer de la bonne compréhension et du relais des messages.

Enfin, l’équipe chargée des médias et des dispositifs de communication coordonne et réalise les campagnes et les actions de communication de tous ordres, en lien avec les ministères. Elle est particulièrement chargée de la mise en place des dispositifs de communication plurimédia et du suivi des objets de communication prioritaires définis par les ministres et les autorités de tutelle du SIG, avec lesquels elle collabore de façon permanente.
 

Le département chargé des contenus


Le département chargé des contenus est garant de la ligne éditoriale du site gouvernement.fr. Il assure la création graphique, la réalisation des contenus audiovisuels et la gestion des comptes sur les réseaux sociaux du Gouvernement.

Il travaille en étroite collaboration avec les ministères et les autres départements pour produire les contenus de communication sur tout format, notamment numériques, conformes à la marque de l’État. En partageant les bonnes pratiques, en analysant les habitudes de consommation et les évolutions technologiques dans le secteur numérique, il veille à la modernisation et au renouvellement des contenus publiés, notamment sur les réseaux sociaux.


Le département chargé des réseaux, des partenariats et de la gestion de crise


Ce département détermine la stratégie de distribution indirecte de la communication gouvernementale. Il développe des collaborations avec des partenaires extérieurs, publics, parapublics, académiques, privés, étrangers ou nationaux afin de faire connaître les actions gouvernementales et de s’inspirer des meilleures pratiques. Il gère également les relations avec la presse pour augmenter la visibilité des actions entreprises.

En cas de crise, le département conçoit la stratégie de communication et coordonne la communication interministérielle. Il participe aux réunions de la cellule interministérielle de crise. Il met à disposition des ministères et des préfectures tout outil de communication utile, organise et participe aux exercices nationaux de validation des plans gouvernementaux et anime le réseau des communicants de crise de l’État.
 

Le département chargé de l’écosystème numérique


Le département chargé de l’écosystème numérique est placé directement sous l’autorité du directeur du SIG. Il est chargé de quatre missions principales :
  • créer des produits numériques citoyens (site gouvernement.fr);
  • instaurer une gouvernance cohérente de la toile internet de l’État ;
  • mesurer les performances numériques;
  • améliorer le parcours citoyen avec la création du système de design de l’État.
Il assure le développement de projets numériques techniques et éditoriaux du SIG en lien avec les départements métier et les partenaires, internes et externes, du SIG. Il conseille les autres départements et joue un rôle d’expert vis-à-vis des autres ministères dans le domaine numérique.

Il administre le site gouvernement.fr et en organise l’évolution technique. Il permet au SIG d’atteindre le niveau des meilleurs standards internationaux en matière de communication numérique. Enfin, il développe et pérennise la compétence du service en matière de marketing numérique et de gestion des données.


Le secrétariat général


Il assure les fonctions support au profit du SIG, en lien étroit avec la Direction des services administratifs et financiers du Premier ministre (DSAF).

Il assure la gestion des ressources humaines de proximité (gestion de carrière, recrutement, formation, gestion des compétences, gestion du temps et des congés) et veille à la qualité de vie au travail des agents du service.

Il réalise les procédures de marchés publics dans le domaine de la communication, au profit des départements métiers du SIG mais également pour les services du Premier ministre et en interministériel, dans le cadre de mandats de gestion délivrés par la Direction des achats de l’État.

Il assure la gestion budgétaire et financière du SIG, accompagne les départements dans ce domaine, développe le contrôle de gestion et le suivi de la performance.

Il assure la gestion informatique de proximité en déployant les outils informatiques spécifiques aux besoins métiers.

Il assure le support logistique de proximité au profit de l’ensemble des agents du service.

Coordonnées

Localisation : 20, avenue de Ségur, 75007 PARIS
Adresse postale : SIG, TSA 80724, 75334 Paris cedex 07
Téléphone : 01 42 75 80 00
Note relative à l'organisation du SIG