Déplacement à Beauvais

Ce contenu a été publié sous le gouvernement du Premier ministre, Édouard Philippe.

Publié 02/02/2019

Déplacement de M. Édouard PHILIPPE, Premier ministre,

et de Mme Christelle DUBOS, secrétaire d’État auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé

Lundi 4 février 2019

à Beauvais
Le Premier ministre, accompagné de Mme Christelle Dubos secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé, se rendra à Beauvais.
Il rencontrera des agents de la Caisse d’Allocations Familiales et des bénéficiaires de la prime d’activité, dont la revalorisation exceptionnelle est prévue le mardi 5 février, conformément aux annonces du président de la République
Enfin, il profitera de ce déplacement pour échanger et débattre avec des associations.

Déroulé prévisionnel:

10h30 Petit-déjeuner républicain
Hôtel de Ville – Place Jeanne Hachette, 60 000 Beauvais
Hors presse
11h30 Arrivée du Premier ministre
CAF de Beauvais – 2 rue Jules Ferry, 60 000 Beauvais
Toute presse accréditée
Visite de la Caisse d’Allocations Familiales de Beauvais
Pool presse restreint
Démonstration du simulateur de droit
Pool presse restreint
Echange avec les agents assurant la finalisation des dossiers de prime d’activité
Pool presse restreint
12h00 Point presse informel
Toute presse accréditée
12h30 Débat avec des associations du département
7 rue Jeanne d’Arc, 60 000 Beauvais
Pool presse

Dispositif presse :

▪ Merci de bien vouloir vous accréditer avant le dimanche 3 février 2019 à 16h00 à l’adresse : communication@pm.gouv.fr en précisant votre numéro de téléphone, votre numéro de carte de presse et de vous munir de celle-ci ainsi que d’une pièce d'identité.
▪ Les journalistes accrédités sont invités à se présenter le lundi 4 février 2019 au plus tard à 10h45 à la CAF de Beauvais – 2 rue Jules Ferry, 60 000 Beauvais.
POOL TV : France TV
Conseiller en charge : Julie CREUSEVEAU
Contacts: 01 42 75 50 78/79 - 01 42 75 80 15
communication@pm.gouv.fr

Partager la page

  1. Note aux rédactions
    1. Santé
    2. Ségur de la Santé

Le choix de la rédaction