15 janvier 2019

Mobilité et insertion : la Dihal et la préfecture de région Ile-de-France pilotes du projet EMILE

La Dihal et la Préfecture d’Ile de France ont organisé ce lundi 14 janvier le 1er comité de pilotage du projet EMILE qui propose à des personnes en difficulté d’insertion professionnelle et mal logées de débuter un nouveau projet de vie dans un territoire d’accueil.
 
Il s'agit d'un modèle innovant d’accompagnement, à la fois sur-mesure et intégré, qui vise à lever un par un les freins à la mobilité et à l’insertion. Le projet s’appuie sur des expériences existantes en matière de mobilité accompagnée pour l’insertion (« Un Toit Un Emploi » de Aurore, « Clefs de France » de France Terre d’Asile, Nouvelle Ville Vie Nouvelle, Plateforme DIHAL de relogement des réfugiés). En particulier, le projet « Un Toit Un Emploi » expérimenté depuis 2015 par l’association Aurore et le bailleur social Polygone a permis à 30 ménages de réussir leur insertion professionnelle et leur installation à Aurillac, avec un taux de sortie dans l’emploi de 77%. Piloté par la DDCSPP du Cantal, le projet associe le Conseil départemental, la commune d’Aurillac et Pôle Emploi ainsi que d’autres partenaires locaux (employeurs, agences d’intérim, IAE…).  Après avoir tiré les leçons de ces expériences, EMILE propose d’enrichir et de tester à plus grande échelle cette innovation sociale. Il s’agira d’accompagner davantage de personnes mal-logées dans ce projet d’insertion socio-professionnelle, tout en répondant plus précisément aux besoins économiques des territoires partenaires. Ainsi, la méthodologie s’enrichira de nouveaux outils et de nouveaux partenariats, en particulier avec les acteurs clé de l’emploi que sont Pôle Emploi, l’AFPA, le MEDEF, Chantier Ecole, et le FAFTT.
Au cœur des priorités gouvernementales, ce projet répond aux objectifs du plan quinquennal pour le logement d’abord et la lutte contre le sans-abrisme ainsi qu’à ceux du Plan d’action Cœur de Ville, qui vise à favoriser le maintien ou l’implantation d’activités dans les villes moyennes et le rééquilibrage des territoires. Il s’inscrit également dans le cadre de la Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, et notamment son volet insertion.

Contact : alexandre.viscontini@dihal.gouv.fr