6 octobre 2020

Logement d'abord : une journée d'échanges dans le Pas-de-Calais

Le vendredi 2 octobre 2020, le Délégué interministériel à l’hébergement et à l’accès au logement ainsi que ses équipes ont participé à une journée d’échanges et de visites autour de la mise en place du Logement d'abord dans le département du Pas-de-Calais. Le territoire, mobilisé autour du Conseil départemental et des services de l’État, a été retenu dans le cadre de l’Appel à Manifestation d’Intérêt relatif à la mise en œuvre accélérée du Logement d’abord en 2018.
 
Cette journée a réuni des élus, des représentants de l’Etat (Préfecture, Direction départementale de la cohésion sociale), du Département, des communautés d’agglomérations (Lens-Lievin, Henin-Carvin, Bethune-Bruay Artois Lys Romane), de l’Union Régionale de l’Habitat et des têtes de réseaux (FAS, FAP, URIOPSS). L’ensemble des acteurs, partageant les réussites des expériences menées dans le territoire, ont tous souligné l’importance et la qualité du travail partenarial.

La rencontre a permis de dresser le bilan de plus de deux ans de mise en œuvre accélérée du plan Logement d’abord et ainsi de valoriser les actions menées et les résultats obtenus sur ce territoire, parmi lesquels :
 
  • la mise en place de deux plateformes territoriales d'accompagnement sur les territoires de l'Artois et de Lens-Hénin,
  • la réalisation de visites explicatives de jugement dans le cadre de la prévention des expulsions,
  • la mission d'observation sociale en partenariat avec la Fédérations des Acteurs de la Solidarité,
  • l'accès au logement des jeunes en errance avec la mise en place du dispositif d'accompagnement "ENtrée par la Vie AUtonome dans le Logement ENVAUL",
  • les attributions de logements sociaux en faveur des ménages hébergés dont les objectifs ont été dépassés (510 attributions de logements sociaux depuis l’hébergement généraliste pour un objectif de 408 en 2019).

Cette journée a également été l’occasion d’échanger avec des ménages accompagnés et des acteurs de terrain du Logement d’abord (une association gérant un CHRS hors les murs ainsi qu’une association œuvrant pour le logement des jeunes ayant eu un parcours à l’Aide Sociale à l’Enfance). Les professionnels ont rappelé l’importance de l’accompagnement social qui doit être adapté, modulable et pluridisciplinaire.


Emmanuelle Wargon annonce une nouvelle étape dans le déploiement du plan Logement d’abord

En visite à Montpellier dans la pension de famille « l’Atelier », la ministre déléguée chargée du Logement Emmanuelle Wargon a ann... [Lire la suite]
jeudi 10 septembre 2020