Les règles d'isolement en vigueur en milieu scolaire depuis le 3 janvier

Covid-19
Publié le : 02/01/2022
Photo du nettoyage de mains d'enfans au gel hydroalcoolique pour lutter contre la propagation du virus Covid-19
Source : Getty

Afin de tenir compte de la situation sanitaire actuelle, et notamment la circulation active du variant Omicron en France, les règles d’isolement en milieu scolaire ont évolué.

Les protocoles dans les établissements scolaires vont être simplifiés

L’objectif est de laisser au maximum les écoles ouvertes :

- Lorsqu’un cas positif sera détecté dans une classe, il ne sera plus demander aux parents de venir chercher leur enfant immédiatement, ils pourront attendre la sortie scolaire.

- Lorsqu’un cas positif sera détecté dans une classe, les enfants pourront recourir à 3 autotests (au lieu d’un test PCR suivi de deux autotests) gratuits.

- Enfin, il ne sera plus demandé aux parents de produire une attestation après chaque autotest : une unique attestation sera demandée.

education.gouv.fr

[Cet article est en cours de mise à jour]

Pour faire face à la déferlante Omicron, les règles de contact-tracing sont adaptées afin d’éviter de fermer massivement les classes :

  • Dès l’apparition d’un cas positif dans une classe, l’élève concerné devra s’isoler 7 jours et suivre les règles s’appliquant à toutes les personnes positives au Covid-19, vaccinées ou non. Tous les autres élèves de la classe devront effectuer plusieurs tests consécutifs permettant de venir à l’école tant que ceux-ci seront négatifs.
  • Concrètement, ils devront réaliser, dès l’apparition du cas positif dans la classe, un test antigénique ou PCR permettant de revenir en classe. Ils réaliseront ensuite des autotests, qu’ils pourront récupérer gratuitement en pharmacie, à J2 et J4 du premier test, sans que ce cycle de dépistage recommence en cas de nouveau cas positif dans la classe. Les résultats des tests devront être présentés (avec attestation des parents pour les auto-tests) pour être maintenu en classe.
  • Compte tenu de ce renforcement de la surveillance par les tests, il n’y a plus de seuil de nombre de cas à partir duquel une classe serait fermée.

Concernant les cas positifs

Il appartient aux personnels et aux responsables légaux des élèves d’informer sans délai le directeur ou le responsable d’établissement des situations de cas confirmé.

L’élève ou le personnel cas confirmé ne doit pas se rendre à l’école ou dans l’établissement et doit respecter une période d’isolement qui débute :

  • à partir du début des symptômes pour les cas symptomatiques ;
  • à partir du prélèvement positif pour les cas asymptomatiques.

Les règles d'isolement au 3 janvier 2022

Voici les conduites à tenir :

  • S’agissant des élèves de moins de 12 ans, indépendamment de leur statut vaccinal, ainsi que des élèves de 12 ans et plus et des personnels bénéficiant d’un schéma vaccinal complet, l’isolement est de 7 jours. Il peut prendre fin au terme de 5 jours si un test antigénique ou PCR est réalisé au 5ème jour et que son résultat est négatif.
  • S’agissant des élèves de 12 ans et plus et des personnels non vaccinés ou ne disposant pas d’un schéma vaccinal complet, l’isolement est de 10 jours. Il peut prendre fin au terme de 7 jours si un test antigénique ou PCR est réalisé au 7ème jour et que son résultat est négatif. Le retour à l’école ou à l’établissement se fait, sous réserve de la poursuite du respect strict des mesures barrières. Les élèves ayant contracté la Covid-19 sont absents pour motif médical. Ils bénéficient des ressources pédagogiques proposées habituellement dans ce cas de figure.

Concernant les cas contacts

Il appartient aux personnels et aux responsables légaux des élèves d’informer sans délai le directeur ou le responsable d’établissement des situations de cas contact.

Voici les conduites à tenir :

  • S’agissant des élèves de moins de 12 ans, indépendamment de leur statut vaccinal, ainsi que des élèves de 12 ans et plus et des personnels bénéficiant d’un schéma vaccinal complet, ils n’ont pas à s’isoler s’ils réalisent un test antigénique ou PCR immédiat puis des autotests à J2 et J4.
  • S’agissant des élèves de 12 ans et plus et des personnels non vaccinés ou ne disposant pas d’un schéma vaccinal complet, ils doivent s’isoler durant 7 jours. L’isolement prend fin au terme de 7 jours si un test antigénique ou PCR est réalisé et que son résultat est négatif. Les élèves et les personnels ayant contracté la Covid-19 depuis moins de deux mois et identifiés comme cas contact ne sont pas soumis à l’obligation de dépistage ou de quarantaine.

En cas de difficulté transitoire pour obtenir des autotests, la surveillance peut également se faire par un test antigénique ou, à défaut, PCR (dans ce dernier cas, le résultat devra être obtenu avant la reprise des cours).

Et en cas d'un second cas confirmé ?

Le cycle de dépistage ne redémarre que si le second cas confirmé a eu des contacts avec les autres élèves après un délai de 7 jours suite à l’identification du premier cas.

Le schéma de fonctionnement du dispositif est le suivant :

  • J0 : information de la survenue d’un cas confirmé ;
  • J0 : réalisation du premier test (TAG ou PCR);
  • J2 : réalisation du premier autotest ;
  • J4 : réalisation du second autotest ;
  • À compter de J7 et pas avant : si un nouveau cas positif apparaît, le cycle de dépistage doit être mis en œuvre de nouveau (test antigénique ou PCR puis autotests).

>> Garde d’enfants, crèches, écoles, collèges, lycées, universités

Covid-19 en milieu scolaire

Retrouvez les modalités pratiques mises en place dans les écoles, collèges et lycées, pour lutter contre la diffusion du Covid-19, pour les élèves, les familles et les personnels.

education.gouv.fr

Télécharger l'infographie récapitulative des mesures sanitaires en milieu scolaire

PDF - 208.32 Ko
Télécharger