Aidez-nous à améliorer le site du Gouvernement : participez à notre étude

Les élections législatives

Les élections législatives

Allons voter les 12 et 19 juin !

Partager la page

En France, dans la foulée de l’élection présidentielle se déroulent les élections législatives.
Cette année, les élections législatives ont lieu les 12 et 19 juin 2022.
Les 12 et 19 juin, nous élisons nos députés
Les élections législatives servent à élire les 577 députés qui siègent à l’Assemblée nationale.
Les députés sont élus au suffrage universel direct par les électeurs français inscrits sur les listes électorales.
Pour voter aux législatives, les règles sont les mêmes que pour l’élection présidentielle, c’est-à-dire qu’il faut être électeur. En d’autres termes, il faut être âgé de 18 ans au moins ; être de nationalité française ; jouir de ses droits civils et politiques et être inscrit sur les listes électorales.

Voter aux élections législatives 2022 

Pour voter aux élections législatives de juin 2022, vous devez être inscrit sur les listes électorales.

Je vérifie ma situation électorale
Infographie : Pourquoi voter ?
Source : Service d'information du Gouvernement

Le scrutin

Les députés sont élus au suffrage universel direct au scrutin majoritaire à deux tours et par circonscription.
C’est-à-dire que pour être élu au premier tour, un candidat doit obtenir :
  • plus de 50% des suffrages exprimés ;
  • et un nombre de voix au moins égal à 25% du nombre des électeurs inscrits.
Si aucun candidat n’est élu dès le premier tour, un second est organisé une semaine plus tard.
Au second tour, seuls certains candidats peuvent se présenter :
  • ceux arrivés en tête ;
  • les candidats suivants ayant obtenu un nombre de voix au moins égal à 12,5% du nombre de électeurs inscrits.
Au second tour, le candidat qui obtient le plus grand nombre de voix est élu.
En cas d’égalité, le plus âgé des candidats est élu.

Règle de parité

Les partis qui ne présentent pas 50% de candidats de chaque sexe doivent payer une amende.

2 minutes pour comprendre les élections législatives

« C'est cela qui changera notre vie quotidienne. » À quelques jours du premier tour, le politologue Pascal Perrineau nous explique en 2 minutes les enjeux des élections législatives.

577 députés

Nous l’avons dit, les élections législatives visent à désigner les 577 députés de l’Assemblée nationale.
Or, chaque député est élu dans une circonscription dont les limites sont fixées, à l'intérieur des départements et des collectivités d'Outre-mer, par le code électoral et sur des bases démographiques.
Ainsi, les circonscriptions doivent représenter un nombre comparable d'habitants afin de respecter le principe d'égalité devant le suffrage.
Infographie : Pourquoi élit-on 577 députés ?
Source : Service d'information du Gouvernement

Pourquoi élit-on 577 députés ?

Les élections législatives visent à désigner les députés de l’Assemblée nationale.

- Pourquoi y en a t'il 577 ?
- Le territoire national est découpé en 577 circonscriptions dans lesquelles sont élus les députés.
- En bref, un député est égal à une circonscription !

Chaque département contient au moins une circonscription ou plus.

- Par exemple, les Alpes-Maritimes possèdent 9 circonscriptions. Cela représente 9 députés… alors que la Lozère n’en a qu’un !

Les députés ont un grand nombre de missions.

- Ils siègent à l’Assemblée nationale.
- Ils votent les lois.
- Ils déposent des propositions de loi.
- Ils proposent des amendements pour modifier les textes examinés.
- Ils contrôlent l’action du Gouvernement.

Pour résumer :

Les 577 députés sont élus au niveau local dans les circonscriptions, mais sont également les représentants de la Nation.
Les 12 et 19 juin, allons voter !

Découpage des circonscriptions

Les circonscriptions sont délimitées par le code électoral à l’intérieur de chaque département.

Métropole

558

Circonscription des départements métropolitains

Outre-mer

8

Circonscription  des collectivités d'outre-mer

Étrangers

11

Circonscription des Français établis hors de France

Un mandat national

S’il est élu localement, le député représente la Nation tout entière, et exerce à ce titre un mandat national pendant 5 ans (sauf dissolution de l’Assemblée nationale).
Le député se détermine et exerce son mandat librement, en vertu de l'article 27 de la Constitution qui dispose que « tout mandat impératif est nul ».
Concrètement, le député détient des compétences diverses :
  • il vote la loi ;
  • il peut déposer des propositions de loi ;
  • en commission, puis en séance publique, il peut proposer, par amendement, des modifications au texte examiné et prendre la parole ;
  • après le vote d’une loi, un député peut, avec au moins 59 autres députés, saisir le Conseil constitutionnel pour qu’il se prononce sur la conformité du texte voté à la Constitution ;
  • au titre du contrôle, le député peut interroger le Gouvernement, examiner son action au sein d’une commission, voire, s’il est rapporteur spécial de la commission des finances, contrôler l’emploi de l’argent public ;
  • il peut également, en signant une motion de censure qui sera soumise au vote de l’ensemble des députés, mettre en cause la responsabilité du Gouvernement.

Non-cumul des mandats

Un parlementaire ne peut plus choisir entre son mandat de parlementaire et son mandat local en cas de cumul. La règle est désormais la suivante : il conserve le mandat le plus récemment acquis et il est démissionnaire d’office du mandat le plus ancien.

Cumul des mandats : une pratique de plus en plus restreinte  
Didier Maus répond à vos questions sur les élections législatives

Quel est l’enjeu des élections législatives ? À quoi sert l’Assemblée nationale ? À quoi sert un député ? Le constitutionnaliste Didier Maus répond à vos questions sur les élections législatives.

Le député bénéficie par ailleurs d'une protection spécifique, consacrée par le principe des immunités parlementaires, qui vise à lui assurer l'indépendance et la liberté d'expression nécessaires à l'exercice de son mandat.
Encourager les jeunes à aller voter