23 septembre 2019

Les Correspondants techniques de Lutte contre l'habitat indigne réunis le 19 septembre

Ce réseau métier, qui comprend désormais 70 agents issus des collectivités territoriales, des services déconcentrés de l’État, des agences régionales de santé, de l’ANIL, des ADIL et du Parquet est notamment mobilisé dans la mise en œuvre du parcours de professionnalisation LHI. En 2019, ce sont ainsi près de 90 jours de formation qui ont été dispensé à destination de plus de 600 acteurs territoriaux.
 
Cette réunion, introduite par Sylvain Mathieu, délégué interministériel pour l'hébergement et l'accès au logement, a permis d’examiner en matinée de nombreux points d’actualités : plans pluriannuels LHI et lutte contre les marchands de sommeil dont les six territoires “d’accélération”, actualisation des deux guides sur le volet répressif et nouveau guide sur le recouvrement des créances publiques, journées inter-régionales des PDLHI, formations LHI, enquête nationale habitat indigne, appel à projet santé-environnement et les supports de communication et d’accompagnement (numéro unique de l’ANIL, valorisation des actions des CTLHI, ...).

Lors de ce rendez-vous annuel, ont été présentés, par le bureau des rapports locatifs de la DHUP, les deux dispositifs instaurés par la loi ALUR concernant l’autorisation préalable de mise en location et de déclaration préalable de mise en location en habitat dégradé. Un retour d’expérience par la ville de Creil sur ce dispositif a permis d’éclairer les questions organisationnelles et la vérification de la qualité des logements mis en location. L’après-midi a été consacrée à des travaux pratiques en ateliers autour de la communication institutionnelle et grand public sur la lutte contre les marchands de sommeil, la conception d’un MOOC habitat indigne pour les élus, le service en ligne Q/R habitat indigne ou encore le module de formation sur les connaissances de base en LHI.