11 septembre 2019 - Actualité

Les assurés sociaux sont de mieux en mieux remboursés

L'Assurance maladie rembourse de mieux en mieux les Francais. A 7 %, la part payée par les assurés sociaux a atteint son plus bas niveau historique. La mise en place du "Reste à charge zéro" va encore améliorer la condition des Français.
 
La France est le pays de l’OCDE où le reste à charge des ménages est le plus faible. Elle conforte sa position de leader international en matière de remboursement des dépenses maladie : en 2018, sur 3 037 € de dépenses santé par an, 214 € restent à la charge des malades. Soit 7 %, contre 7,5 % en 2017 et 7,7 % en 2016.

Le reste à charge des ménages est la part de la dépense de santé restant à la charge des ménages après prise en charge de l’assurance maladie obligatoire, de l’État, et des organismes complémentaires (mutuelles, sociétés d’assurances et institutions de prévoyance).

La baisse du reste à charge s’explique par la progression de la part des dépenses prises en charge par la Sécurité sociale (78,1 %) et de celle des organismes complémentaires (13,4 %).

Ces chiffres sont contenus dans le rapport annuel sur la consommation de soins et de biens médicaux de la DRESS, le service des statistiques de santé du ministère de la Santé.

Baisse du reste à charge, ça continue !

Le montant global du reste à charge devrait encore baisser avec la mise en oeuvre progressive, entre 2019 et 2021, de l’offre de "Reste à charge zéro" pour les prothèses dentaires, auditives et optiques.
 
#ResteAChargeZero en clair