Plan pauvreté : création de 30 000 places supplémentaires en crèche

Solidarités et santé

Le nombre de places en crèche va-t-il augmenter ?

Plan pauvreté : création de 30 000 places supplémentaires en crèche

C’EST DÉCIDÉC’EST APPLIQUÉC’EST EN COURS

QU’EST-CE QUI VA CHANGER ?

30 000 places en crèche supplémentaires seront créées d’ici 2022. Cela fait partie d’un grand plan d’action contre la pauvreté, présenté par le Gouvernement le 13 septembre 2018.

POURQUOI CETTE MESURE  ?

Pour faciliter la vie des parents qui en ont le plus besoin et garantir les mêmes droits à toutes les familles en France.

Dans plus de 65% des familles qui ont un enfant de moins de 3 ans :

  • les parents travaillent tous les deux ;
  • ou il n’y a qu’un parent qui élève seul ses enfants, et qui travaille.

Aussi, la demande de garde en crèche est de plus en plus importante. Créer des places supplémentaires en crèche permet de répondre aux nouveaux besoins des familles.

POUR QUI ?

L’objectif est de proposer des places en crèches pour les familles qui en ont le plus besoin :

  • les familles monoparentales (un parent qui élève seul son enfant) ;
  • les familles où les deux parents travaillent ;
  • les parents en recherche d’emploi : 300 crèches à vocation d’insertion professionnelle (AVIP) seront créées d’ici 2022 ;
  • les familles pauvres.

Ces places seront créées en priorité dans les zones géographiques où il y a le moins de places disponibles. Dans certaines régions ou certains quartiers, les parents ont quatre fois moins d’offres de places en crèche, car il n’y a pas de crèche à proximité. 

OÙ EN EST-ON ?

Cette mesure sera déployée progressivement pour atteindre l’objectif de création de 30 000 places de crèches supplémentaires d’ici 2022.

EST-CE QUE CELA FONCTIONNE ?

Aujourd’hui, les familles pauvres ont un accès beaucoup trop limité aux modes d’accueil pour leurs jeunes enfants : crèches, garderies, assistantes maternelles…

Or, l’accueil dans les crèches ou par les assistantes maternelles favorise le développement complet de l’enfant et l’apprentissage du langage. C’est un moyen efficace pour réduire des inégalités liées à l’origine sociale : les enfants réussissent mieux leur entrée à l’école ensuite.

VOUS AVEZ D’AUTRES QUESTIONS ?

Cela pourrait aussi vous intéresser

Voir plus d'actions