Faire battre le cœur de nos villes

Services publics et territoires
Publié le : 7 mai 2021
Redynamiser les centres des villes
Photo : ANCT

Qu’est-ce que le programme « Action cœur de ville » ? Qu’est-ce que le programme « Petites villes de demain » ? Qui peut en bénéficier ? Quels accompagnements pour les villes moyennes et les petites villes ? Retrouvez ici les réponses à ces questions.

c'est le nombre de communes concernées par le plan Action cœur de ville
222

Le plan Action cœur de ville, qu’est-ce que c’est ?

Habitat, patrimoine, commerce, création d’emplois, transports et mobilité, transition écologique, offre éducative, culturelle et sportive… Le plan « Action cœur de ville » a pour objectif de redynamiser les centres-villes de 222 villes moyennes en améliorant les conditions de vie des habitants et en confortant le rôle moteur de ces communes dans le développement du territoire. Pour ce faire, 5 milliards d’euros ont été mobilisés à l’échelle nationale sur cinq ans.

À travers une convention de 5 ans, signée entre l’État et chacune de ces villes, le plan va permettre de redonner de l’attractivité et du dynamisme à leurs centres à travers 5 grands axes :
  1. la réhabilitation-restructuration de l’habitat en centre-ville ;
  2. le développement économique et commercial ;
  3. le développement de l’accessibilité, des mobilités et connexions ;
  4. la mise en valeur de l’espace public et du patrimoine ;
  5. l'accès aux équipements et services publics.

Le programme « Petites villes de demain », qu’est-ce que c’est ?

Avec le programme « Petites villes de demain », le Gouvernement entend également accompagner la revitalisation des petites villes de moins de 20 000 habitants, pour améliorer les conditions de vie des habitants des petites communes et des territoires alentour, accélérer les transitions territoriales, notamment en termes d’écologie et de résilience face à la crise sanitaire. Le programme se développe avec une méthode de « sur-mesure » en articulant une offre nationale – 3 milliards d’euros pour les six prochaines années – et locale, au plus près des réalités concrètes et des besoins des territoires, organisée autour de 3 piliers :
  1. le soutien en ingénierie ;
  2. des financements sur des mesures thématiques ciblées ;
  3. l'accès à un réseau grâce au Club Petites villes de demain.

Ma ville est-elle concernée ?

Le programme est destiné aux collectivités locales et concerne à ce jour 222 communes de taille moyenne sur tout le territoire métropolitain et ultramarin.

Pourtant essentielles pour le développement des territoires, ces villes présentent parfois les caractéristiques de territoires délaissés ou dévitalisés, pour lesquels une action publique spécifique s’impose. Au 31 décembre 2020 par exemple, 9 596 actions de rénovation de logements étaient déjà engagées. D’autres villes, bien que moins en difficulté, doivent être soutenues dans leur fonction de centralité.

Découvrez si votre ville est concernée sur la carte interactive ci dessous

NB : une « action mature » est une action prête à être lancée.

Le programme « Petites villes de demain » a pour objectif de renforcer les moyens des élus des villes et leurs intercommunalités de moins de 20 000 habitants exerçant des fonctions de centralités pour concrétiser leurs projets de territoire, tout au long de leur mandat, jusqu’à 2026. Plus de 1600 binômes commune(s)-intercommunalité sont accompagnés par le programme .

Le Gouvernement à vos côtés

Le Gouvernement a fait de la redynamisation des cœurs de ville une de ses priorités. La France est le résultat de la diversité de ses territoires et, à travers le plan Action cœur de ville, l’État joue un rôle de facilitateur pour permettre aux territoires de développer leurs propres projets.

Pour ce faire, 5 milliards d’euros ont été mobilisés à l’échelle nationale sur cinq ans pour « Action cœur de ville », dont 1 milliard d’euros de la Caisse des dépôts en fonds propres, 700 millions d’euros de prêts, 1,5 milliard d’euros d’Action logement et 1,2 milliard d’euros de l’Agence nationale de l’habitat (Anah). 3 milliards d’euros ont été mobilisés jusqu’à 2026 pour « Petites villes de demain », crédits résultant de la mobilisation des partenaires nationaux, et en particulier les ministères de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, de la Transition écologique et du Logement, l’ANCT, la Banque des territoires, l’Anah et le Cerema. Ce montant national pourra être complété par la mobilisation des collectivités partenaires du programme et par les crédits du plan de relance.

Pour en savoir plus