Perte d’autonomie : accompagner sereinement ses proches

  • Santé, Famille, Handicap
Publié le : 23 juillet 2021
Photo : Getty images

Quelles sont les aides déployées pour soutenir les aidants ? Qu’est-ce que la stratégie « Agir pour les aidants » et l’allocation journalière de proche aidant ? Qui peut en bénéficier ? Retrouvez ici les réponses à ces questions.

11 millions
Nombre de personnes en France qui soutiennent un proche en perte d’autonomie.

La stratégie « Agir pour les aidants », qu’est-ce que c’est ?

Bien souvent, les proches aidants ne se reconnaissent pas comme tels, tant soutenir un mari, une fille, une mère ou un ami leur paraît naturel. Pourtant, 44% d’entre eux ont des difficultés à concilier leur rôle avec leur vie professionnelle.

La stratégie nationale “Agir pour les aidants”, annoncée par le Premier ministre en octobre 2019, est un ensemble de mesures visant à faciliter le quotidien des aidants. Elle permet aux aidants de mieux concilier vie professionnelle et personnelle, de prévenir l’épuisement auquel ils peuvent être confrontés, et vise aussi une meilleure reconnaissance de leur statut.

Cette stratégie prévoit notamment l’indemnisation du congé de proche aidant par le bénéfice de l’allocation journalière de proche aidant (AJPA).

Cette mesure, attendue par les proches aidants depuis de nombreuses années, est déployée depuis le 1er octobre 2020. Ce sont déjà près de 3800 demandes qui ouvrent droit à allocation journalière de proche aidant depuis la mise en œuvre de la mesure, en pleine crise sanitaire.

Je suis « aidant » : puis-je bénéficier des aides ?

Les mesures déclinées dans la stratégie nationale « Agir pour les aidants » s’adressent à toute personne qui vient en aide, de manière régulière et à titre non professionnel, à un proche en perte d’autonomie du fait de l’âge, de la maladie ou d’un handicap.

L’allocation journalière de proche aidant ne s’adresse en revanche pas à tous les aidants, mais à ceux qui bénéficient d’un congé de proche aidant, qu’ils soient salariés du secteur privé, fonctionnaires et les agents contractuels du secteur public. Cette allocation est également ouverte aux travailleurs non-salariés, aux chômeurs indemnisés et aux stagiaires d’une formation professionnelle rémunérée.

L’allocation journalière du proche aidant est de :

  • 43,83 euros par jour pour une personne en couple ;
  • 52,08 euros par jour pour une personne vivant seule.

Elle est versée mensuellement, dans la limite de 66 jours sur l’ensemble de la carrière. Pour en faire la demande, vous devez remplir le formulaire dédié sur le site internet de la CAF ou de la caisse de Mutualité sociale agricole (MSA).

Le Gouvernement à vos côtés

L’ambition du ministère des Solidarités et de la Santé est de soutenir les 11 millions d’aidants d’un proche en perte d’autonomie (personnes âgées ou handicapées) dans un contexte de vieillissement de la population et de perte d’autonomie croissante.

Cette ambition prend appui sur la stratégie nationale « Agir pour les aidants 2020-2022 » lancée par le Premier Ministre en octobre 2019 et construite avec les acteurs, dont les associations représentatives des proches aidants. Elle comprend 3 chantiers phares :

  • le renforcement du congé de proche aidant ;
  • le renforcement de solutions de répit ;
  • un meilleur accompagnement des aidants au quotidien.

Pour la première fois, une attention particulière est également apportée à la situation des jeunes aidants.

Pour en savoir plus