Le Train de la relance fait étape en gare de Saint-Étienne

Publié le : 27/09/2021
Le Train de la relance fait étape à Saint-Éienne
Illustration : Service d'information du Gouvernement

Les 27 et 28 septembre, le Train de la Relance fait son dixième arrêt régional en Auvergne-Rhône-Alpes. Rendez-vous en gare de Saint-Étienne.

Avec France Relance, l’État se mobilise pour sortir de la crise tout en investissant pour construire la France de 2030 : plus écologique, plus compétitive, plus solidaire.

Le plan de relance associe l’ensemble des Français à la transformation du pays. Ses investissements économiques, créateurs d’emplois et de progrès donnent à tous les citoyens, entreprises et industries les armes nécessaires pour participer et se projeter dans la France de 2030.

« En Auvergne-Rhône-Alpes, le plan de relance a immédiatement suscité une mobilisation très large des acteurs du territoire, à la hauteur de leurs attentes.

Début juin 2021, plus de 5 000 dossiers ont été retenus dans le cadre des appels à projets, représentant près de 700 millions d’euros d’aides de l’État, et la région est bien représentée parmi les lauréats à l’échelle nationale.

1 500 projets des collectivités territoriales sont soutenus dans le cadre des dotations de soutien à l’investissement.

Dès le 5 octobre 2020, le Premier ministre signait avec le Président du Conseil régional un premier accord État/Région pour la relance du ferroviaire en ex-Auvergne, suivi en janvier d’un second accord régional de plus de deux milliards d’euros.

Les acteurs locaux se sont incontestablement appropriés les mesures du plan de relance, accompagnés par les services de l’État, ses opérateurs, les chambres consulaires et les sous-préfets à la relance, dont je salue le travail et l’engagement.

Illustration du déploiement du plan de relance : l’entreprise Duqueine et ses 1 000 salariés, lauréate du fonds de modernisation aéronautique, que j’ai visitée en décembre 2020 avec la préfète de l’Ain.

Ce fleuron de l’industrie est spécialisé dans la conception et la fabrication de pièces en matériaux composites, comme les cadres de fuselage des nouveaux Airbus A350.

Comme me l’expliquait son président et fondateur Gilles Duqueine, l’entreprise a été affectée par les conséquences de la pandémie et doit diversifier ses activités : l’État la soutient donc à hauteur de près de 800 000 euros pour développer des jantes en carbone pour la filière automobile – témoignage de l’accompagnement du plan de relance pour une économie plus résiliente.

Ce premier bilan est encourageant, et nous invite à poursuivre cet élan vers plus de compétitivité, d’écologie et de cohésion, au bénéfice des territoires et de leurs habitants! »


Pacal Mailhos, Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes et Préfet du Rhône

Dossier de presse – Train de la relance pour nos territoires et nos emplois

PDF - 5.36 Mo
Télécharger