Le Tour de France de l’égalité femmes/hommes a suscité une forte mobilisation citoyenne

Depuis le 4 octobre 2017, les Français ont eu l’opportunité de s’exprimer sur ce qu’ils vivent, ce qu’ils attendent et ce qu’ils proposent pour faire progresser l’égalité entre les femmes et les hommes. Un bilan riche et complet.
 
Nommée "Grande cause nationale du quinquennat" par le Président de la République, l’égalité entre les femmes et les hommes est plus que jamais au centre de la politique menée par le Gouvernement. 

Première étape, le 4 octobre 2017, le Premier ministre et la secrétaire d’État chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes ont lancé le "Tour de France de l’Égalité".
 

Simple, le principe était de permettre à chaque citoyen, partout en France, de s’exprimer librement sur la manière dont il appréhende la question de l’égalité entre les femmes et les hommes, vécue ou perçue.

 

5 mois après son lancement, plus de 850 ateliers ont été organisés, réunissant plus de 55 000 personnes en métropole, en Outre-Mer et dans une quinzaine d'ambassades françaises. Les réseaux sociaux et internet ont aussi été mobilisés pour cette consultation massive. Plus de 16 millions d’internautes ont suivi et relayé le "Tour de France de l’Égalité".

Cette initiative a permis de répondre à trois objectifs :
  1. Identifier les bonnes pratiques afin de les généraliser ;
  2. Repérer les angles morts des politiques publiques pour y apporter des réponses ;
  3. Adapter les politiques publiques à la spécificité de chaque territoire.
Les échanges citoyens et les attentes exprimées par les participants lors de cette grande consultation nationale ont permis d’élaborer des propositions concrètes. Ainsi, des grandes priorités mobiliseront le Gouvernement : éducation, égalité professionnelle, droit à la santé, à la sécurité ou à la mobilité, accès aux pratiques culturelles et sportives, défense des droits des femmes en France et à l'international, engagement des pouvoirs publics...

Le tout animé par une ambition claire : changer concrètement la vie de toutes les femmes, de leur entrée à l'école jusqu'à la retraite.