30 novembre 2019

Le SGPI à la découverte des entreprises iséroises soutenues par les investissements d’avenir.

Le secrétaire général pour l'investissement, Guillaume Boudy, s'est rendu à Grenoble les 27 et 28 novembre derniers afin de prendre le pouls de l’écosystème de l’innovation isérois. Au programme, plusieurs visites de structures financées par le PIA dont l'institut 3IA de l’Université de Grenoble, l'entreprise WAGA Energy, l'Institut de recherche technologique (IRT) Nanoélec, et l'entreprise ER2i. Focus sur quelques points d’étapes.
 

accueil robotisé À l'institut miai


 

Guillaume Boudy s'est rendu à l'Université de Grenoble qui accueille l'un des 4 instituts interdisciplinaires d'Intelligence Artificielle (3IA) français, le MIAI (Multidisciplinary Institute in Artificial Intelligence). Cet institut privilégie deux domaines d'application que sont la santé et l'environnement/l'énergie. Répartis sur l'ensemble du territoire, les instituts 3IA ont fait l'objet d'une sélection par un jury international qui a privilégié 4 sites considérés comme étant les plus visibles et porteurs de stratégies les plus abouties en matière d'IA : Nice, Toulouse, Paris et Grenoble. Ces institus sont labellisés pour une période initiale de quatre ans, assortie d'un financement minimal du programme priroritaire de recherche du troisième volet du Programme d'Investissement d'Avenir (PIA) à hauteur de 75 millions d'euros.

waga energy, "un enfant du pia"