Le niveau de vigilance Vigipirate redescend au risque attentat

Publié le : 08/03/2021
Un militaire de l'opération Sentinelle en patrouille
Photo : Getty images

Ce changement de la posture Vigipirate est effectif depuis le 5 mars 2021.


Depuis le 5 mars 2021, l'ensemble du terriroire national est placé, non plus au niveau « urgence attentat », mais au niveau « risque attentat ». Ce niveau d'alerte atteste d'un niveau de menace élevé, mais moindre qu'à la fin 2020.

Dans le contexte de la crise sanitaire, cette posture met l'accent sur :
  • la sécurité des espaces de commerce, les activités relancées et les lieux réouverts au public à terme ;
  • la sécurité des lieux de culte, des sites touristiques et des transports publics de personnes, en particulier au moment des vacances scolaires et universitaires ;
  • la sécurité des bâtiments publics (services publics, locaux associatifs ou politiques, écoles et universités), avec une attention particulière sur les établissements de santé, médico-sociaux et sociaux, ainsi que sur la sécurité des sites de production, de stockage et de distribution de produits de santé, y compris les centres de vaccination.

Vignette sur Vigipirate

Vigilance, prévention, protection

Relevant du Premier ministre, le Plan Vigipirate est un outil central du dispositif français contre le terrorisme. Il associe tous les acteurs nationaux – l’État, les collectivités territoriales, les entreprises et les citoyens – à une attitude de vigilance, de prévention et de protection.

La mise en œuvre de ce plan repose sur la combinaison de trois principes :   
  • évaluer la menace terroriste en France et à l’encontre des ressortissants et intérêts français à l’étranger ;  
  • connaître les vulnérabilités des principales cibles potentielles d’attaque terroriste afin de les réduire ;
  • déterminer un dispositif de sécurité répondant au niveau de risque.

Brochure Vigipirate - Les bonnes pratiques à adopter

PDF - 4.49 Mo
Télécharger

Identitié visuelle de Vigipirate

PDF - 876.32 Ko
Télécharger