13 septembre 2019

LE GOUVERNEMENT DÉVOILE LA LISTE DES 24 TERRITOIRES D’INNOVATION

Vendredi 13 septembre, le Premier ministre a annoncé les 24 projets lauréats de l’action « Territoires d’innovation », qui seront soutenus par l’État à hauteur de 450 millions d’euros dans le cadre du Grand Plan d’Investissement . L’objectif est de favoriser le développement à grande échelle d’innovations répondant aux besoins de transformation de tous les territoires.
 

L’appel à projets « Territoires d’Innovation » lancé le 23 novembre 2018, a connu une mobilisation exceptionnelle. Après un premier appel à manifestation d’intérêt lancé en 2017 et ayant suscité 117 candidatures, , cet appel à projets a permis la sélection de 24 projets.
Ces 24 lauréats proposent des innovations du quotidien au bénéfice des populations, reflétant la diversité des projets et des territoires: développement d’exploitations agricoles bioécologiques, réinstallations d’unités industrielles et décarbonation de processus de production, valorisation des ressources en bois local, meilleure inclusion des personnes en situation de handicap, mise en service de navettes autonomes, développement de l’hydrogène, aménagement et conversion de friches, amélioration de la qualité de l’air dans un territoire portuaire, etc. Réplicables et exemplaires, les nouveaux modèles proposés par les lauréats favoriseront l’émergence d’écosystèmes propices au développement économique durable et à l’amélioration des conditions de vie des populations tout en permettant aux acteurs économiques locaux de rayonner.

L’action « Territoires d’innovation » du Programme d’investissements d’avenir (PIA), piloté par le Secrétariat général pour l’investissement, comprend des subventions (enveloppe de 150 millions d’euros) et des investissements publics (enveloppe de 300 millions d’euros) pour mettre en œuvre ces innovations et faire levier sur les financements apportés par les collectivités locales et leurs partenaires privés. Les 24 territoires lauréats bénéficieront d’un accompagnement dans la durée de la part de l’Etat et de son opérateur, la Banque des territoires.  

 

Télécharger le dossier de presse