Affaires sociales

Le cap des 1000 utilisateurs vient d’être franchi sur la plateforme Résorption-bidonvilles !


Ouverte aux premiers utilisateurs en 2019, la plateforme Résorption-bidonvilles compte aujourd’hui plus de 1000 acteurs de la résorption au sein des services de l’État, des collectivités territoriales, des associations et l’administration centrale dans chaque territoire concerné.

Permettant initialement de situer les bidonvilles, la plateforme est devenue progressivement un véritable outil de pilotage, de collaboration et de coordination qui soutient l’approche multi-partenariale impulsée par l’instruction du 25 janvier 2018.

Créée par la Dihal, accompagnée depuis les prémices par des partenaires historiques que sont la FabNum (Fabrique Numérique) et le SNUM (Service du numérique) du Ministère de la Transition Écologique, la DINUM (Direction interministérielle du numérique ) et la DITP (Direction interministérielle de la transformation publique ), Résorption-bidonvilles, est une start-up d’État qui compte aujourd’hui près de 10 personnes, une équipe engagée, composée de deux intrapreneurs, trois développeurs, un chef de produit, deux chargées de déploiement et de deux stagiaires, au service des utilisateurs.

L'objectif est doubler le nombre d'utilisateurs d’ici 2 ans en renforçant l’aspect collaboratif de l’outil et en démultipliant sa valeur pour chaque usager. C’est en ce sens que sont actuellement entrepris de nombreux développements à découvrir prochainement.

Si vous êtes acteur de la résorption mais n’avez pas accès à Résorption-bidonvilles, vous pouvez demander un accès en remplissant le formulaire suivant : https://app.resorption-bidonvilles.beta.gouv.fr/contact

Partager cette page