8 octobre 2019

Lancement de la 2e édition du Prix Ilan Halimi

Franck RIESTER, ministre de la Culture, a lancé la seconde édition du prix Ilan HALIMI dédié à la lutte contre les préjugés le 7 octobre 2019. Ce prix national récompense les initiatives engagées par des collectifs de jeunes de moins de 25 ans qui, par leur créativité et leur inventivité, contribuent à faire reculer les préjugés et les stéréotypes racistes et antisémites
 
La Prix national Ilan HALIMI sera en février 2020 - autour de la date du 13 février, correspondant à la date anniversaire de la mort du jeune Ilan HALIMI. La création de ce prix avait été annoncée à l'occasion de la présentation du plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020.

Les projets retenus pourront avoir été réalisés dans un cadre scolaire ou non, et relever des domaines culturel, artistique, sportif ou numérique. Ce prix national récompense les initiatives engagées par des collectifs de jeunes de moins de 25 ans qui, par leur créativité et leur inventivité, contribuent à faire reculer les préjugés et les stéréotypes racistes et antisémites.

Le prix Ilan HALIMI récompense des initiatives ayant eu lieu au cours de l'année. Outre le prix Ilan HALIMI, quatre autres distinctions seront décernées.

Ce prix est soutenu par le Premier ministre, la ministère de l’Education nationale, le ministère de la Culture, la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH), la MGEN, le CNOUS et Radio France.


Modalités de candidature et déroulement de la sélection :

  • Les dossiers de candidature sont à déposer avant le 5 décembre 2019
  • Un jury composé de personnalités du monde du sport, de la culture, de l’éducation, de la citoyenneté et de l’engagement procédera aux qualifications.
  • Les finalistes seront avisés la semaine courant janvier 2020 et seront conviés à la finale à Paris mi-février pour une présentation orale de leur action devant le jury et les autres candidats.
  • Lors de cette présentation, ils devront expliquer leur démarche, la genèse de leur action, la pertinence de celle-ci et les effets qu’elle a pu produire. Les modalités d’évaluation portent sur la qualité de la présentation orale, le contenu et la pertinence de l’action réalisée.