Un internevenant sur une estrade
31 janvier 2019 - Actualité

La Nuit des Idées : c'est ce soir !

Jean-Yves le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères donnera, le 31 janvier, à Bucarest (Roumanie) le coup d’envoi de la Nuit des idées. Le thème « Face au présent » de cette quatrième édition sera célébré en France et dans le monde entier.

 

Portée par l’Institut français, opérateur du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et du ministère de la Culture, la Nuit des idées est une invitation annuelle à valoriser les scènes intellectuelles et culturelles dans le monde entier.

Chaque année, les intellectuels, chercheurs et artistes se réunissent pour échanger dans des universités, musées, bibliothèques, théâtres, de Dakar à Los Angeles, en passant par Bruxelles, Buenos Aires, Marseille ou encore Paris. 120 villes se réuniront cette nuit autour de forums, tables rondes, conférences, lectures, soit près de 180 évènements quasi simultanés.

La Nuit des idées célèbre les richesses culturelles entre les pays


L'affiche de la Nuit des idéesAu fil des fuseaux horaires, les événements se répercuteront sur les réseaux sociaux, faisant de cette Nuit un évènement mondialement partagé.

D’une première expérience réunissant 4 000 personnes dans les salons du quai d’Orsay, en 2016, aux 200 000 participants recensés dans le monde en 2018, auxquelles s’ajoutaient les 41 millions de personnes qui ont alimenté le hashtag « #lanuitdesidees », ces rencontres sont désormais bien ancrées dans le paysage culturel international. Le site recense toutes les initiatives.

« Face au présent », thème de 2019 pose trois pistes de réflexions. La première concerne l’actualité et les mutations technologiques, sociales, environnementales, géopolitiques que notre société présente aujourd’hui. La seconde porte sur l’engagement et les formes qu’il peut prendre : quelles initiatives permettent de prendre à bras le corps les défis de notre temps ? Enfin, la question de la perception du temps et de ses transformations, dans une époque marquée par l’instantanéité de l’information : comment résister à la dictature de l’instant.