26 avril 2021

La Dihal s'engage pour le Service public de la rue au logement

Depuis le 1er avril 2021, la Dihal est engagée dans la mise en œuvre du Service public de la rue au logement, un nouveau cadre d'action pour accélérer le Logement d'abord. Dans le cadre de la réorganisation de ses missions, la Dihal publie une nouvelle brochure institutionnelle qui détaille les changements qui accompagnent cette réforme.



Créée en 2010, la Délégation interministérielle à l’hébergement et à l’accès au logement est chargée de la mise en œuvre de la politique publique en matière d'hébergement, d'accès au logement et de maintien dans le logement des personnes sans abri ou mal logées, avec l’objectif de diminuer de manière significative le nombre de personnes sans domicile.

Pour cela, elle porte une transformation profonde de la stratégie de lutte contre le sans-abrisme, en passant d’une réponse construite dans l’urgence s’appuyant majoritairement sur des places d’hébergement, avec des parcours souvent longs et coûteux, à un accès le plus rapide possible au logement avec un accompagnement social adapté aux besoins en accord avec les principes du modèle « logement d’abord ».

L’accélération de cette stratégie, lancée en 2017 par le Président de la République, se concrétise par les décisions du Premier Ministre et de la Ministre en charge du Logement, de créer un Service public de la rue au logement en 2021, pour amplifier cette dynamique forte de transformation et lui donner un cadre d’action. La Dihal exerce ainsi depuis le 1er janvier 2021 la responsabilité du programme budgétaire « Hébergement, parcours vers le logement et insertion des personnes vulnérables » (2,4 Mds € en 2020) et, depuis le 1er avril 2021, l’ensemble des compétences sur le champ de l’hébergement et de l’accès au logement.

Attachée aux valeurs de solidarité et de justice sociale, la Dihal fédère et accompagne au quotidien les différents acteurs du secteur de l’hébergement et du logement pour apporter des solutions concrètes et efficaces au plus près des besoins des personnes sans-abri et mal logées. Elle se positionne comme un partenaire au service des territoires et des acteurs opérationnels - services de l’État, collectivités territoriales, bailleurs et associations. Elle promeut dans le même temps la recherche globale de performance sociale.

Par son approche transversale et interministérielle, en lien avec les ministères chargés du Logement, de l’Intérieur, de la Santé, de l’Emploi et de la Formation professionnelle, de l’Éducation nationale et de la Justice, la Dihal suscite de nombreux partenariats, notamment avec les têtes de réseau et acteurs de terrain, pour la réussite des politiques publiques.

 
Sylvain Mathieu,
Délégué interministériel pour l'hébergement et l'accès au logement