15 mai 2019 - Actualité

L’innovation au service de l’attractivité de la France

Le cru 2019 des innovations technologiques de pointe est arrivé. Les dernières innovations sont présentées au grand public, le 18 mai 2019, au Salon VivaTech à Paris, rendez-vous incontournable des start-up et des dirigeants d'entreprises de la planète.
 
A l’heure où la France entre dans le club des 5 pays les plus attractifs de la planète, selon le classement annuel du cabinet A.T. Kearney, l’innovation devient plus que jamais le moteur des investissements en France.

Pour rappel, l'innovation et la R&D sont largement plébiscitées par les investisseurs étrangers, aux premiers rangs desquels les Etats-Unis (26%), l'Italie (8%), l'Allemagne (8%) et le Canada (7%). Les investissements dans ce domaine sont en progression régulière avec une moyenne annuelle de 9% depuis 2014. En 2018, 129 projets d'investissement ont été recensés contre 125 en 2017. Avec, à la clé, 2 793 emplois contre 2 282 en 2017 (chiffres de Business France).

Les start-up sont en première ligne des innovations. Elles permettent de pousser plus loin les offres existantes en portant leurs regards sur le monde de demain. Elles représentent le coeur de l'évolution du développement des technologies autonomes pouvant se gouverner soi-même, sans contrôles extérieurs.



Demain avant l’heure

VivaTech, creuset des innovations technologiques de pointe, expose le foisonnement d’innovations de rupture qui vont révolutionner les modes de vie de demain. Dans un monde de plus en plus digital, l'utilisation de l’intelligence artificielle, l’exploitation des "big data" et de la robotique permettent le développement des technologies numériques dans tous les domaines d’activité : la domotique, les moyens de communication comme la téléphonie, la bureautique, les entreprises, les modes de transports, la santé, l’environnement, l’alimentation, la production agricole…

Véritable vitrine de l'innovation  et lieu d’inspiration, le salon constitue une opportunité de nouveaux marchés pour les très nombreuses start-up françaises. D’après le rapport d’activité 2015-2016 de l’Agence du numérique, 9 400 start-up ont été recensées en France, dont 35 % dans la région parisienne. Sur la période 2012-2015, le nombre de création de start-up a été en augmentation moyenne de 30 % par an.

Le domaine des mobilités fournit un exemple frappant des innovations, avec les nouvelles conceptions de véhicules qui ne seront pas seulement électriques et connectés mais aussi autonomes. Ainsi les technologies d'aide à l'autonomie suppléront la perte de capacité motrice de personnes handicapées.

Plus décoiffant, un service d’aéro-mobilité pour les transports urbains et péri-urbains rapides et fiable grâce à un aéronef électrique. Finis les  bouchons qui seront vus d'en haut.


L'innovation c'est aussi des solutions plus terre-à-terre mais non moins à haute technologie au service de l'écologie et de l'agriculture urbaine. Une société française a développé un potager connecté pour démocratiser l’agriculture urbaine et revégétaliser massivement les villes.

Sans connaissance aucune d'agriculture et même de jardinage, la culture de légumes est à portée de mains sur les balcons, terrasses et jardins des citadins, simplement avec une application mobile qui s'occupera de vous informer l'état de votre potager : PH de l'eau, arrosage automatique, etc.

Les Armées : un pas d’avance

Le ministère des Armées sera présent pour la première fois pour présenter, avec l’Agence de l’innovation de défense (AID), les grandes innovations en cours de développement au service de l’efficacité de la défense. Ces innovations permettent d'augmenter les capacités du combattant, traiter efficacement les données sur les théâtres d’opération, transporter dans des conditions extrêmes, se camoufler, ou encore mieux exploiter les données de renseignement provenant des satellites.