Bonbons ronds de toutes les couleurs
17 avril 2019 - Actualité

L’additif E171 sera interdit à partir du 1er janvier 2020

Le dioxyde de titane, additif dont il n'est toujours pas possible de garantir la sécurité, sera bientôt supprimé dans les denrées alimentaires.
 

Qu’est-ce que le E171 ?

Le E171 est un additif alimentaire utilisé comme colorant dans certains chewing-gums, plats préparés, bonbons, sauces, dentifrices, etc.

Il est présent sous forme de nanoparticules dans ces aliments. D’une taille inférieure à 100 nanomètres, cette petite taille facilite leur pénétration dans l’organisme.

L'Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (ANSES) a publié un avis dans lequel elle souligne que l’évaluation des risques liés à l’emploi de cet additif souffre toujours d’un manque de données que les diffuseurs et fabricants de cet additif auraient dû fournir.

Cette lacune ne permet pas de répondre aux recommandations formulées par les agences d’évaluation et de lever les incertitudes pour garantir la sécurité de l'utilisation du E171. En particulier, aucune dose journalière admissible n’a pu être fixée pour cet additif, en raison du manque de données.

Le produit sera supprimé dans les denrées alimentaires d’ici au 1er janvier 2020

A la suite de la réception de cet avis, les ministres François de Rugy, Bruno Le Maire et Brune Poirson ont annoncé l’interdiction de la mise sur le marché des denrées alimentaires contenant cet additif dès le 1er janvier 2020.

L’additif E171 bénéficiant d’une autorisation délivrée au niveau de l’Union européenne, cet arrêté sera notifié dès signature à la Commission européenne et aux autres Etats-membres, qui se réuniront dans un délai de 10 jours pour examiner cette mesure.

Cette décision, qui vise à garantir un haut niveau de sécurité sanitaire de l’alimentation, s’inscrit dans la continuité des actions prises par le Gouvernement depuis plusieurs mois.