29 avril 2019

Journée de travail en Provence-Alpes-Côte d'Azur sur le dispositif d'intermédiation locative

Les services de l'Etat en PACA ont organisé le 9 avril une journée dédiée au développement de l'intermédiation locative, dans le cadre d'un cycle de séminaires consacré à la mise en oeuvre du Logement d'abord. La Dihal, qui pilote le plan de relance de l'intermédiation locative avec la DGCS et la DHUP, participait à cette journée.
 
L'intermédiation locative, qui permet de sécuriser et faciliter les relations locatives entre des propriétaires bailleurs privés et des ménages en difficultés d'accès au logement, est un dispositif particulièrement pertinent en région PACA, où le taux de pauvreté s'établit à 17% de la population (900 000 personnes). Cet outil permet d'accélérer l'accès au logement des ménages sans domicile, en complémentarité du parc locatif social, nettement insuffisant dans la région. Plus de 1000 logements sont déjà mobilisés et financés par l'Etat sur les 5 départements, en location/sous-location et en mandat de gestion via les agences immobilières sociales. Cette dernière modalité a été identifiée comme un axe de développement prioritaire puisqu'elle constitue une solution de relogement pérenne pour les ménages.

Le séminaire a réuni 70 personnes (services de l'Etat, associations et agences immobilières sociales, Action Logement, SIAO, collectivités, etc.) et a permis d'approfondir et débattre sur les enjeux du déploiement de l'intermédiation locative : comment organiser un accompagnement social adapté aux besoins de chaque ménage, dans la logique du Logement d'abord ? Comment faciliter les glissements de bail ? Comment convaincre les propriétaires bailleurs privés de s'engager dans un tel dispositif ? La Dihal était présente pour rappeler le cadre national défini par l'instruction du 4 juin 2018 et contribuer aux réflexions. Les propositions élaborées lors de la journée permettent de nourrir le plan d'actions national pour atteindre l'objectif du plan quinquennal pour le Logement d'abord, à savoir la création de 40 000 places supplémentaires en intermédiation locative financée par l'Etat d'ici 2022 (+120% par rapport à 2017).

Contact : manuel.hennin@dihal.gouv.fr