7 juillet 2021

Investissements d’avenir l Lancement de la stratégie nationale d’accélération sur la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications

Le Gouvernement a présenté mardi 6 juillet la stratégie d’accélération sur la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications en présence de Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée chargée de l’industrie et Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques. Cette stratégie ambitieuse, élaborée dans le cadre du 4e Programme d’investissements d’avenir (PIA) et de France Relance, ambitionne de mettre la 5G au service de la compétitivité industrielle française.

Dans le secteur industriel, la 5G est un pilier de l’industrie 4.0 et de l’usine de demain. Cinquième génération de réseaux mobiles, elle est un facteur clé de compétitivité dans des secteurs où l’industrie française est particulièrement bien positionnée. Elle permet notamment le développement de nombreuses solutions innovantes dans divers secteurs tels que : l’industrie de nouvelle génération, dite « 4.0 » (la maintenance préventive, la fabrication de haute précision, le suivi logistique d’un très grand nombre d’articles…), l’automobile (communications ultra-fiables à très faible latence pour les véhicules connectés et autonomes).

La 5G offre également de réelles perspectives dans des domaines relevant par exemple des services publics territoriaux comme les services hospitaliers (pour des ambulances connectées par exemple), de la mobilité (en gérant les flux de circulation) ou bien pour l’agriculture (économies d’eau et d’utilisation des produits phytosanitaires, bien-être animal, etc.).

La 5G représente donc une véritable opportunité pour les territoires, l’emploi et l’industrie français.
 

Objectifs de la stratégie

La stratégie nationale d’accélération sur la 5G et les futures technologies de réseaux de télécommunications a pour objectif d’établir un dialogue continu entre équipementiers, opérateurs, industriels, startups et investisseurs afin de comprendre les éventuels freins à l’appropriation de la 5G par ces acteurs, et d’identifier les actions concrètes pouvant être mises en œuvre pour accompagner les entreprises françaises dans l’émergence de services innovants sur la 5G.

Pour accélérer massivement ces investissements, l’Etat consacre, par le biais de France Relance et du PIA, des moyens conséquents : 480 millions d’euros de financements publics pour soutenir des projets prioritaires seront mobilisés d’ici 2022, et jusqu’à 735 millions de financements publics d’ici 2025. Cela qui permettra de mobiliser, par effet de levier, jusqu’à 1,7 milliard d’investissements d’ici 2025.
 

4 axes prioritaires

Dans le cadre de France Relance et du quatrième Programme d’investissements d’avenir (PIA4), la stratégie d’accélération « 5G et futures technologies de réseaux de télécommunications » a été co-construite par l’Etat et les acteurs de l’écosystème (industriels, organismes de recherche, collectivités…). Elle se décline en quatre axes :

  • Contribuer à la compétitivité de l’économie française en développant les usages 5G au profit des territoires et de l’industrie (volet demande) ;
  • Construire une offre française souveraine sur les réseaux télécoms à horizon 2022-2023 (volet offre) ;
  • Soutenir une R&D française de pointe sur les futures technologies de réseaux (volet R&D) ;
  • Renforcer la formation et attirer les talents pour répondre aux besoins de compétences sur la conception et le déploiement des réseaux du futur (volet formation).

En savoir plus sur la stratégie : https://www.entreprises.gouv.fr/fr/strategies-d-acceleration/strategie-d-acceleration-5g-et-reseaux-du-futur