Economie

Industries de la mer | Le Gouvernement présentent les 7 nouveaux lauréats de l’appel à manifestation d’intérêt du CORIMER et lance l'AMI CORIMER 2022


A l'occasion de la signature du nouveau contrat de filière des industriels de la mer, Annick GIRARDIN, ministre de la Mer, Agnès PANNIER-RUNACHER, ministre déléguée chargée de l’Industrie, Guillaume BOUDY, secrétaire général pour l’investissement, et Denis ROBIN, secrétaire général de la mer, ont présenté les premiers lauréats du second appel à manifestation d’intérêt (AMI) du Comité d’orientation de la recherche et de l’innovation de la filière (CORIMER). Le lancement immédiat d’un nouvel AMI a également été annoncé.

Depuis 2018, le Conseil d’orientation de la Recherche et de l’Innovation de la filière des industriels de la mer (CORIMER) facilite le dialogue entre l’État et la filière et permet d’orienter des projets vers les dispositifs de soutien publics, en particulier ceux du Programme d’investissements d’avenir (PIA).

Institué dans le cadre du CSF, le CORIMER œuvre au rassemblement des acteurs autour d’un agenda de recherche et innovation (R&I) commun (feuilles de route technologiques sur lesquelles sont basées des appels à manifestation d’intérêt - AMI), facilite le pilotage du soutien public à l’innovation dans le domaine maritime et contribue à faire émerger des projets collaboratifs structurants pour la filière.

Sous la houlette de son président Jean-Georges MALCOR, et au travers des deux appels à manifestation organisés à date, le CORIMER a progressivement trouvé sa place dans le paysage du soutien à la R&I. Au 1er janvier 2022, Carine TRAMIER succèdera à Jean-Georges MALCOR.

Les 7 premiers lauréats de l’AMI CORIMER 2020

Lors du dernier AMI, 25 des 51 projets déposés ont été soumis par la filière aux services de l’Etat.

L’appel à manifestation d’intérêt dans son ensemble a vu intervenir plus de 120 acteurs aux profils variés (activité, taille), y compris de la part d’armateurs. Le nombre élevé de projets déposés illustre l’intérêt renouvelé des industriels pour le dispositif, dans une période perturbée par le contexte économique et sanitaire. Une nouvelle procédure a été mise en place afin de fluidifier la remontée des projets et les différentes étapes de l’instruction, conduisant à une plus forte mobilisation des dispositifs d’aide nationaux.

En outre, avec le passage au PIA4, les conditions de financement ont été considérablement améliorées : part de subvention renforcée comparée aux avances remboursables, assouplissement des conditions de remboursement, taux d’aide alignés sur les maximums européens, avance à notification à 25% au lieu de 15%.

Sur les 14 projets qui présentaient un volume suffisant pour être examiné dans les dispositifs considérés, le bilan à date fait état d’un montant d’aides total d’environ 27 millions d’euros, pour 7 projets lauréats (qui pourrait atteindre 30 millions une fois les décisions de financement prises sur les 2 projets restant).

Carte de France des premiers lauréats de l’AMI 2020

Le lancement immédiat de l’AMI CORIMER 2022

Le troisième appel à manifestation d’intérêt (AMI) du CORIMER est lancé ce jour et pour une durée de 3 mois et demi (clôture le 29 mars 2022), l’annonce des lauréats devant avoir lieu au 3ème trimestre 2022.

Reprenant les quatre feuilles de route technologiques de la filière, cet AMI a pour ambition de consolider l’avance technologique de la filière en matière de transition écologique et de lui permettre de développer une offre toujours plus performante et compétitive. Selon leur profil, les projets seront redirigés soit vers le volet structurel (dispositif i-Démo), soit vers le volet dirigé du PIA.

Au sein du volet dirigé, les industries de la mer pourront prétendre à plusieurs stratégies d’accélération : Digitalisation et décarbonation des mobilités ; Hydrogène décarboné ; Technologies avancées pour les systèmes énergétiques ; Produits biosourcés et biotechnologies industrielles, carburants durables ; Cybersécurité ; Recyclabilité, recyclage et réincorporation de matériaux recyclés, etc.

Retrouvez l’ensemble des informations relatives à cet appel à manifestation d’intérêt, opéré pour le compte de l’Etat par Bpifrance

La création d’une cellule d’orientation des projets inférieurs aux seuils des dispositifs considérés par le CORIMER

Une réflexion a été engagée au cours des derniers mois entre l’Etat et la filière afin d’améliorer l’aiguillage des projets d’innovation maritime inférieurs aux seuils fixés par les dispositifs considérés par le CORIMER (2M€ pour les projets mono-partenaires et 4M€ pour les projets en consortium).

Pour répondre aux attentes tout en maximisant les outils existants, il est proposé de créer un dispositif agile d’identification, de remontée et d’orientation de ces projets: la cellule d’orientation des projets d’innovation sous les seuils (COPI2S).

Annick GIRARDIN, ministre de la Mer, a déclaré : « Les industriels de la mer ont une place importante dans l’économie maritime, sur tous nos littoraux. Les défis sont nombreux, de la transition énergétique à la bataille de l’export, en passant par la numérisation comme levier de compétitivité. J’ai confiance dans la créativité des industriels de la mer et de leurs salariés, et dans leur capacité à jouer collectivement face à ces défis. Je me félicite des évolutions du CORIMER, qui vont notamment permettre de mieux prendre en compte les petits projets d’innovation. Je tiens à remercier Jean-Georges Malcor, fondateur et président du CORIMER depuis 2018. Il a permis à cette instance de devenir une référence en matière de recherche et d’innovation maritimes. »
 
Agnès PANNIER-RUNACHER, ministre déléguée chargée de l’Industrie, a déclaré : « Avec la signature de cet avenant au contrat de filière, nous poursuivons l’ambition et la démarche collective initiées il y a trois ans. Pour répondre aux défis de demain, notamment les transitions numériques et environnementales, la filière pourra s’appuyer sur les nombreuses synergies entre construction navale, industries nautiques et énergies marines renouvelables. L’Etat se tient prêt à accompagner les efforts de la filière au travers des dispositifs mis en place en France et en Europe, comme en témoigne l’annonce de 7 nouveaux projets lauréats du CORIMER. Ensemble, nous permettrons à l’industrie de saisir tout le potentiel de l’économie bleue. »
 
Guillaume BOUDY, secrétaire général pour l’investissement, a déclaré : « Les industriels de la mer doivent relever de nombreux défis, de nature stratégique et au service de la transition écologique. Le Gouvernement se mobilise pour proposer un soutien renforcé et déterminé à l’innovation sur plusieurs années afin de garantir une visibilité sur la politique d’innovation dans le domaine maritime. Le Programme d’investissements d’avenir (PIA) soutient depuis 2010 des projets innovants destinés à augmenter le potentiel de croissance de l'économie, accélérer la transition écologique et augmenter la résilience de l'organisation socio-économique du pays. Par le passé, il a donc naturellement soutenu de nombreuses initiatives innovantes dans le secteur maritime. L’appel à manifestation CORIMER 2022 permettra de soutenir les projets des industriels de la mer avec des conditions de soutien rehaussées. »
 
Denis ROBIN, secrétaire général de la mer, a déclaré : « Quand il est question de grands défis, la dynamique public-privé est gagnante ! Il en va ainsi des défis de l’industrie de la mer. C’est ce que porte et enseigne chacun des 39 engagements inspirés, proposés, enrichis puis consacrés par le contrat stratégique de la filière des industriels de la mer renouvelé. L’accompagnement de la filière des industriels de la mer par les acteurs publics est non seulement incarné, depuis 2018, par une dynamique de dialogue étroit dans lequel s’investissent les secteurs de la filière des industriels de la mer de même que l’Etat et les collectivités territoriales, mais également par la créativité, l’agilité et la capacité prospective tant des industriels que de l’Etat et des collectivités territoriales qui s’illustrent en particulier dans l’innovation maritime et le CORIMER. »


 

Partager cette page