1 juillet 2021

Grands Défis l Programme « Confiance.ai » : un collectif de 13 industriels et académiques français relève le défi de l’industrialisation de l’intelligence artificielle (IA) pour les produits et services critiques.

Le 1er juillet marque la présentation par Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques, du Programme "Confiance.ai" mis en œuvre dans le cadre du Grand Défi "Sécuriser, fiabiliser et certifier des systèmes fondés sur l’intelligence artificielle" et du Programme d'investissements d'avenir (PIA). Confiance.ai est un programme piloté par l'IRT SystemX et réunissant un collectif de 13 industriels et académiques français qui vont s'attacher à concevoir et à proposer une plateforme d’outils logiciels souveraine, ouverte, interopérable et pérenne permettant l’intégration de l’IA dans des produits et services critiques de manière sûre, fiable et sécurisée.

Les « Grands Défis » sont des programmes publics d’investissement qui visent à développer des technologies et innovations de rupture à fort impact social et économique. Le Grand Défi « Sécuriser, fiabiliser et certifier des systèmes fondés sur l’intelligence artificielle » a pour objectif de construire les outils garantissant la confiance placée dans les produits et services intégrant l’intelligence artificielle (IA) et entend ainsi fournir un cadre « technique » à la future proposition de réglementation européenne sur l’IA.

Demain, les technologies d’IA de confiance seront au centre de la conception et de la production de produits et services majeurs et variés comme le véhicule autonome, l’aéronautique de dernière génération, l’industrie 4.0, l’énergie ou la défense.

 

L’IA de confiance, c’est-à-dire l’IA pour les systèmes critiques, est aujourd’hui nécessaire dans de nombreux domaines comme la voiture autonome, l’aéronautique ou le spatial. L’avancée de ce chantier témoigne de la réussite de la Stratégie nationale pour l’intelligence artificielle et conforte la nécessité d’un investissement public dans les technologies de pointe.

Cédric O
Secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques



Doté d’un budget de 45 M€ sur la période 2021 – 2024, Confiance.ai ambitionne, grâce à un collectif de 13 partenaires industriels et académiques français majeurs, de créer une plateforme d’outils logiciels permettant l’intégration d’IA dans des produits ou services critiques, c’est-à-dire dont les accidents, les pannes ou les erreurs pourraient avoir des conséquences graves sur les personnes et les biens.
 

La France se dote aujourd'hui d'un cadre réglementaire complet pour la circulation des véhicules autonomes : c'est une première en Europe. Et nous avons donc plus que jamais besoin d'une IA sûre, performante et homologable. C'est l'objectif de Confiance.ai, le plus grand programme R&T de la stratégie nationale en Intelligence Artificielle lancée par le Président de la République en 2018, financé à hauteur de 30M€ par le Programme d’investissements d’avenir. Je me réjouis que des industriels de différents secteurs collaborent à ce grand défi.

Jean-Baptiste Djebbari
Ministre délégué chargé des Transports



Confiance.ai mobilise l’expertise française en intelligence artificielle, mais aussi en ingénierie et en sureté de fonctionnement, pour offrir aux industriels des solutions leur permettant de développer de nouveaux produits et services à base d’IA de confiance, répondant ainsi à des enjeux majeurs autant sociétaux qu’en termes de compétitivité économique et de souveraineté.

 

Ces développements technologiques sont un prérequis à une IA de confiance, éthique et responsable en France et en Europe. De par l’excellence de sa recherche en mathématiques, en intelligence artificielle, en ingénierie et en sûreté de fonctionnellement, la France dispose d’atouts indéniables pour relever ce défi. C’est sur la combinaison de l’ensemble de ces forces que capitalise le programme Confiance.ai. Il se propose ainsi d’apporter un « cadre » technique à la proposition de réglementation européenne sur l’IA.

Julien CHIARONI
Directeur du Grand Défi IA de confiance au sein du Secrétariat général pour l’investissement