Cédric O et Bruno Le Maire autour des ministres du numérique du G7

G7 numérique : pour un numérique éthique, au service de l'égalité

Une réunion informelle a réuni, mercredi 15 mai 2019, les ministres du numérique des pays du G7. Ensemble, ils ont soutenu une vision commune, celle d'une éthique du numérique au service de la lutte contre les inégalités.
 

Comment lutter efficacement contre la diffusion des contenus haineux sur les réseaux sociaux ?

Cette question était au centre des débats du G7 numérique alors que se tenait en parallèle la réunion de lancement de l’appel de Christchurch afin de lutter contre toutes les formes de "contenus terroristes et extrémistes violents" en ligne.

Parmi les pistes évoquées pour répondre à cette problématique : des pratiques de modération plus efficaces et plus transparentes ainsi qu’une meilleure coopération entre plateformes, société civile et gouvernements.

Pour renforcer la réflexion sur le sujet, la Mission de régulation des réseaux sociaux a proposé la semaine dernière un cadre de régulation des plateformes face aux contenus haineux.

Quel type d’intelligence artificielle voulons-nous ?

Deuxième thématique au programme du G7 numérique : le développement de l’intelligence artificielle (IA).

La France et le Canada ont lancé en décembre 2018 un groupe international d’experts sur l’intelligence artificielle (G2IA). Sur le même modèle que le GIEC, centré quant à lui sur les questions climatiques, le G2IA sera chargé, sur le long terme, d’analyser l’impact de l’intelligence artificielle et de proposer, au service de la lutte contre les inégalités, des orientations pour le développement d'une IA centrée sur l’humain.

Pour que le G2IA devienne la référence internationale sur la recherche en IA, d’autres pays à la pointe dans ce domaine doivent en reconnaître la légitimité. À cette fin, les ministres du numérique ont discuté du mandat accordé à cette instance ainsi que de son mode de gouvernance.

Bâtir une société numérique sûre et sécurisée

Enfin, le G7 numérique s'est penché sur le renforcement de la confiance dans les technologies et les infrastructures numériques.

Sécurité des communications électroniques et, au-delà, de toute l'activité économique ; renforcement de la confiance des citoyens et des entreprises afin de continuer à garantir le respect de leurs droits fondamentaux, comme la protection de leur vie privée et de leurs données personnelles : le passage au tout-numérique nécessite des infrastructures qui puissent garantir la sécurité des utilisateurs.

L’ensemble de ces réflexions ont servi à préparer le Sommet du G7 qui aura lieu du 24 au 26 août 2019 à Biarritz.