Ouvriers spécialisés dans la centrale nucléaire de Golfech
Photo : centre de formation nucléaire de Valence-d’Agen
20 janvier 2021

France relance : 100 000 € d'aide au développement pour le centre de formation nucléaire de Valence-d’Agen

Le centre de formation nucléaire de Valence-d’Agen est dédié aux métiers du nucléaire. Il travaille en collaboration avec la centrale de Golfech, via son chantier-école. Il forme 600 personnes par an pour les activités de maintenance nucléaire de la centrale. Il a bénéficié d'une aide du Fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires du plan France Relance pour financer son plan d'investissement.
 

La mesure

Doté de 400 millions d’euros d’ici à 2022, le Fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires vise à soutenir les projets d’investissement industriel qui participent à la dynamique économique d’un territoire. Avec l’ambition de maintenir ou créer des emplois, de gagner en compétitivité ou encore de contribuer à la transition écologique, ce fonds assure notamment le financement de création ou d’extension de sites industriels et de modernisation d’outils de production.

L'entreprise

Le centre de formation nucléaire de Valence-d’Agen est situé à proximité de la centrale de Golfech, à mi-chemin entre Agen et Montauban. Créé à l’initiative de la Communauté de commune des Deux Rives, propriétaire du bâtiment, il forme 600 stagiaires par an aux savoirs communs du nucléaire et leur permet d’obtenir ou de renouveler leur habilitation technique.

L’une des activités-clés du centre est le chantier-école de radioprotection nucléaire, en collaboration avec la centrale nucléaire de Golfech. Ce plateau reproduit en miniature les circuits d’eau et d’entrée et de sortie de la zone contrôlée, qui se trouvent au plus près des réacteurs.

Le “grand carénage” a lieu de 2020 à 2024 : il s’agit de la rénovation entière des deux réacteurs de la centrale de Golfech afin de doubler sa durée de vie. Pour poursuivre sa mission de formation et développer de nouveaux parcours métiers en cette période de grands travaux, le centre doit adapter son chantier-école au nouveau cahier des charges.

Le Fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires du plan France Relance finance un tiers des 300 000 euros de ce plan d’investissement, dont le reste est pris en charge par la Région et la communauté de communes.

Le témoignage

"Notre centre fait partie d’un pôle économique et technique important sur un territoire essentiellement rural. Dans une conjoncture économique difficile, il est essentiel de maintenir des installations de pointe et de développer de nouveaux parcours métiers. Le plan France Relance est la preuve que l’État y travaille activement : nous n’avons jamais vu autant de projets aboutir en si peu de temps !" (Alain Valeye, directeur du centre de formation)


 

Vous aussi vous souhaitez bénéficier de cette mesure ?

Retrouvez toutes les informations sur l'aide  du Fonds de soutien à l’investissement industriel dans les territoires du plan France Relance sur : Planderelance.gouv.fr