Economie

France 2030 | Appel à manifestations d’intérêt « compétences et métiers d’avenir » : informations et fiches thématiques


Premier levier des transitions numériques et écologiques, la formation des jeunes et des salariés permet de renforcer le capital humain indispensable au fonctionnement de nos entreprises et au-delà de toute la société. C’est aussi le meilleur moyen pour proposer des emplois durables et de tous niveaux de qualification sur l’ensemble du territoire.

C’est également une des conditions majeures pour la réussite du plan France 2030 : soutenir l’émergence de talents et accélérer l’adaptation des formations aux besoins de compétences des nouvelles filières et des métiers d’avenir. 2,5 milliards d’euros de France 2030 seront mobilisés sur le capital humain pour atteindre cette ambition.

L’appel à manifestation d’intérêt « Compétences et métiers d’avenir » s’inscrit dans ce cadre et vise à répondre aux besoins des entreprises en matière de formations et de compétences nouvelles pour les métiers d’avenir. L’adaptation et le renforcement de l’appareil de formation sur des métiers en tension pourra également renforcer notre capacité à atteindre les objectifs de France 2030.

Il ambitionne d’anticiper autant que possible et de contribuer à satisfaire les besoins en emplois ou en compétences, que ceux-ci soient sanctionnés par des titres, des certifications ou des diplômes. Il s’agit aussi d’accélérer la mise en œuvre des formations y préparant, ainsi que leur accès en matière d’information, d’attractivité et d’inscription tant en cursus de formation initiale qu’en formation continue, quel que soit le statut de l’actif (apprenti, lycéen, étudiant, salarié, demandeur d’emploi, indépendant, libéral ou entrepreneur). La demande des entreprises porte fréquemment sur le manque de personnel formé et adapté à un marché du travail qui change sans cesse. Au-delà des attentes propres à chacune des entreprises, les besoins d’un territoire ou de la filière concernés par la stratégie, s’ils ne sont pas satisfaits, peuvent être sources de faiblesse dans la mise en œuvre de chaque priorité de France 2030.

Les projets soutenus pourront notamment porter sur :

  • la réalisation de diagnostics des besoins en compétences et en formations ;
  • l’identification des initiatives et projets en rapport avec une stratégie ou plusieurs stratégies nationales ;
  • le financement des projets les plus adaptés qui auront été sélectionnés par une procédure exigeante.

Les décisions prises dans le cadre de cet AMI tiendront compte notamment des autres initiatives du Programme d’investissements d’avenir, ainsi que des actions portées dans le cadre du Plan d’investissement dans les compétences piloté par le haut-commissariat aux Compétences pour contribuer à transformer et moderniser la formation.

Calendrier de l’AMI

  • Levée vague 1 : 24 février 2022
  • Levée vague 2 : 5 juillet 2022

L’AMI sera opéré pour le compte de l’Etat par l’Agence Nationale de la Recherche et la Caisse des dépôts et des consignations.

Le cahier des charges est disponible ici.

Partager cette page