Affaires sociales

ÉVÉNEMENT - 83ème Atelier DIHAL | Antitsiganisme : comprendre pour nommer et agir


Alors que la France assure la présidence de l’Union européenne, la Dihal qui intervient à la fois sur les politiques publiques en faveur des gens du voyage et en matière de résorption des bidonvilles, consacre un atelier grand format à cette question, éminemment européenne, de l’antitsiganisme le mardi 28 juin 2022.

Roms, gitans, tsiganes, gens du voyage, romanichels, sintis, manouches, kalés, yéniches et autres voyageurs… : ces groupes généralement confondus sont divers. Certains sont nomades, d’autres sédentaires. Certains vivent dans des conditions économiques très précaires, d’autres non. Au-delà d’une origine lointaine supposée partagée, ces groupes variés ont un point commun qui n'est pas de leur fait : un vécu de marginalisation et de stigmatisation construites sur des stéréotypes négatifs.

Cette forme spécifique de racisme a une histoire séculaire, des réalités contemporaines et un nom : l’antitsiganisme qui a récemment fait l’objet d’une définition de travail de l’Alliance internationale pour la mémoire de l’holocauste. En France, cette forme de racisme vise principalement, et sans exclure d'autres groupes, les gens du voyage, citoyens français généralement au mode de vie nomade ou semi-nomade, ainsi que les ressortissants de pays européens se considérant comme roms ou considérés comme tels vivant dans des campements et bidonvilles.

Alors que la France assure la présidence de l’Union européenne, la Dihal qui intervient à la fois sur les politiques publiques en faveur des gens du voyage et en matière de résorption des bidonvilles, consacre un atelier grand format à cette question, éminemment européenne, de l’antitsiganisme. La recommandation du Conseil de l’Union européenne du 12 mars 2021 pour « l’égalité, l’inclusion et la participation des Roms » fait de cette question une priorité, reprise par la France dans sa stratégie adressée à la Commission européenne en janvier 2022 (lire la stratégie complète ici).

L’objectif de cet atelier en français et en anglais, présentiel et distanciel, est d’éclairer dans une perspective française et européenne ce concept encore peu connu, à travers les réflexions et témoignages d’acteurs institutionnels, de scientifiques, d’associations et de personnes subissant cette forme de racisme.

Assister à l'événement à distance

Le 83ème Atelier de la Dihal sera diffusé en direct grâce à notre partenaire IdealCo.

Inscrivez-vous à l'événement

Télécharger le programme complet

PDF - 1.77 Mo
Télécharger

Partager cette page