Evaluer les investissements publics

Le Secrétariat général pour l’investissement est chargé d’évaluer les investissements publics. Les investissements publics correspondent aux dépenses de l’État et des collectivités territoriales dont l’objectif est de modifier structurellement et durablement les actifs de la collectivité : il peut alors s’agir d’investir dans du capital physique (ex : la construction d’un supercalculateur ou d’un réacteur nucléaire à neutrons rapides), du capital humain (ex : l’amélioration des compétences des chômeurs par la formation) en passant par du capital immatériel (ex : la création de nouveaux logiciels ou de nouveaux brevets), y compris organisationnel (ex : la structuration d’une filière industrielle ou le décloisonnement du système d’enseignement supérieur et recherche).

 
L’évaluation des investissements consiste à apprécier les impacts économiques, sociaux, environnementaux, scientifiques, institutionnels, etc. qu’ils produisent. Elle porte aussi sur la conception, le pilotage et la gestion opérationnelle de ces investissements. Elle utilise des approches quantitatives (statistiques, économétriques), qualitatives (analyse documentaire, monographies, etc.) ou une combinaison de ces méthodes.
 

Evaluer pour mieux piloter

 
L’évaluation des investissements publics est un outil de pilotage pour l’Etat. Elle permet d’apprécier à moyen et à long terme l’ensemble des coûts et des avantages des projets et de choisir, parmi plusieurs alternatives, le meilleur investissement pour l’ensemble de la collectivité. On parle alors d’évaluation socio-économique ex ante.

L’évaluation permet aussi de s’assurer que les effets observés d’un investissement sont bien conformes à ceux attendus. Si la trajectoire empruntée s’écarte de celle qui permettra d’atteindre la cible fixée à l’horizon prévu, des mesures correctives peuvent être mises en place sans attendre la fin de l’investissement. Cette évaluation est dite in itinere.

Enfin, une fois l’investissement achevé, une évaluation ex post est utile pour en apprécier l’ensemble des impacts avérés et améliorer la conception de futurs investissements de même nature. Ces trois temps de l’évaluation contribuent ensemble au bon pilotage des investissements publics.
 

les missions d'évaluation du sgpi

 
Le SGPI a pour mission d’assurer la cohérence de la politique d’investissement de l’Etat. Dès lors, le SGPI a en charge :