État des lieux depuis Irma

Actualisé le 23/11/2018
 

Irma a causé la mort de onze personnes et endommagé plus de 20 000 constructions dans les Iles du Nord. Selon les données du programme spatial européen Copernicus, 19,7 % des bâtiments à Saint-Martin et 2,5 % à Saint-Barthélemy ont été totalement détruits ou sévèrement endommagés. A Saint-Martin, de nombreuses infrastructures publiques ont également été perdues, notamment la préfecture, la médiathèque et 4 établissements scolaires sur les 21 que comptait l’île avant l’ouragan.

Le coût total des dommages assurés est estimé à près de 2 milliards d’euros par les compagnies d’assurance : 1,17 milliard pour Saint-Martin et 823 millions pour Saint-Barthélemy.

Au total, 7000 à 8000 personnes ont quitté les deux îles dans les jours qui ont suivi IRMA. Deux mois après le passage de l’ouragan, 80 % des élèves inscrits avaient rejoint les salles de classe. Pour la rentrée 2018/2018, 90 % des élèves étaient présents.

Après le rétablissement rapide des services publics et des réseaux grâce à l’action des personnels de l’Etat et des opérateurs, le processus de reconstruction a pu démarrer en octobre 2017 à Saint-Barthélemy et à la mi-janvier 2018 à Saint-Martin. En juillet 2018, le programme spatial Copernicus donnait un taux de reconstruction de l’ensemble des bâtiments très endommagés ou détruits de 60,5 % à Saint-Barthélemy et de 34,1 % à Saint-Martin.

 
La reconstruction en quelques chiffres