dernière modification le 19 décembre 2018

Parrainage de la seconde promotion des Cadets de la Gendarmerie par Jean-Marc Mormeck

J’ai la fierté de parrainer cette année la seconde promotion des Cadets de la gendarmerie d’Île de France.
J’ai eu l’honneur de parrainer l’année dernière la 1ère promotion des Cadets de la gendarmerie d’Île de France.
Je tiens à les féliciter pour leur parcours sans fautes, certains d’entre-eux vont intégrer l’école de la gendarmerie ,d’autres vont poursuivre avec motivation et détermination une nouvelle voie scolaire ou professionnelle.

Ce mardi, c’est au tour de cette nouvelle promotion de bénéficier de ce formidable programme, que je parraine avec fierté.
"Vous allez défendre les valeurs de la gendarmerie que vous partagez déjà sinon vous ne seriez pas ici, le dépassement de soi, l’altruisme, d’engagement, de courage, et de citoyenneté.  Je vous en félicite. Bravo pour votre engagement."

Les « cadets de la gendarmerie » d’Ile de France est né d’un partenariat entre la région de gendarmerie d’Île-de-France, la fédération nationale des réservistes opérationnels et citoyens de la gendarmerie nationale (ANORGEND), et l’académie de Versailles. Ce dispositif régional est le premier en France, il a été créé en 2017 avec pour parrain Jean-Marc MORMECK, Délégué interministériel pour l’égalité des chances, il vise à préparer des jeunes citoyens aux concours et sélections de la gendarmerie tout au long de l’année scolaire grâce à un accompagnement aux concours et des stages de découverte de la gendarmerie et de ses métiers.

Au cours des stages, les Cadets travailleront notamment en comité sur des sujets d’études liés au rôle la gendarmerie dans la vie de la collectivité. Leurs travaux feront l’objet d’une restitution lors d’une séance plénière devant les autorités de la gendarmerie et de l’éducation nationale ; Le développement de l’esprit citoyen, notamment par une information sur le rôle des administrations publiques dans la politique de défense et de sécurité, du devoir de mémoire, et de la vie de la collectivité (visite d’institutions gouvernementales, rencontre avec des élus nationaux et territoriaux).

Ce programme permet à ses jeunes bénéficiaires :
  • la construction d’un projet de vie ;
  • le développement de l’esprit de citoyenneté et de solidarité ;
  • l’ouverture aux autres ;
  • le dépassement de soi ;
  • et la recherche de l’excellence.
Les lycéens ou bacheliers âgés de 17 à 21 ans, sont recrutés sur des critères scolaires, sociaux et géographiques.
Ils sont encadrés par des réservistes opérationnels et citoyens de la gendarmerie et par des professeurs de l’éducation nationale.
Un brevet leur sera délivré en fin de formation lors d’une cérémonie militaire.

Ceux scolarisés au lycée Louis Blériot à Trappes (Yvelines) et à celui du Vexin, à Chars (Val-d’Oise) sont les premiers à bénéficier du dispositif. En plus de la préparation aux concours, les lycéens effectuent des stages de découvertes (un week-end à la Toussaint et deux fois une semaine en hiver et au printemps) afin de s’initier aux métiers et missions de la gendarmerie.
Au cours des stages, les Cadets travailleront notamment en comité sur des sujets d’études liés au rôle la gendarmerie dans la vie de la collectivité. Leurs travaux feront l’objet d’une restitution lors d’une séance plénière devant les autorités de la gendarmerie et de l’éducation nationale .
Le développement de l’esprit citoyen, notamment par une information sur le rôle des administrations publiques dans la politique de défense et de sécurité, du devoir de mémoire, et de la vie de la collectivité (visite d’institutions gouvernementales, rencontre avec des élus nationaux et territoriaux).