Écologie : un million d’euros pour protéger les chimpanzés en Ouganda

Lors du colloque sur la sauvegarde des grands singes organisé au Sénat lundi 22 octobre 2018, le ministre de l’Écologie, François de Rugy, a annoncé qu’une aide d’un million d’euros sera consacrée à la conservation des chimpanzés en Ouganda.

 

Les grands singes, des espèces menacées

“Sauver les Grands Singes : un enjeu pour l’Humanité”. Tel était le nom du colloque qui s’est déroulé au Sénat ce lundi 22 octobre octobre 2018.

À cette occasion, le ministre de la Transition écologique et solidaire, François de Rugy, a annoncé le soutien du gouvernement à hauteur d’un million d’euros d’un projet de lutte contre le braconnage et de préservation de l’environnement naturel du parc national de Kibale en Ouganda. Classé réserve forestière protégée, le parc abrite un millier de chimpanzés sur son territoire.



S’il existe entre 170 000 et 300 000 chimpanzés dans le monde, l’espèce est considérée en danger par le Fonds mondial pour la nature (WWF). Pour son cousin l’orang-outang, la situation est encore plus grave : l’espèce est en danger critique d'extinction.

“70 % des populations [de grands singes] ont disparu dans les 50 dernières années”, a rappelé hier Sabrina Krief, professeure au Muséum national d’Histoire naturelle (MNHN) et spécialiste de l’écologie des chimpanzés. “Il y a urgence à mener des actions de terrain pour lutter contre le braconnage. Mais en France, on a aussi un rôle à jouer en tant que consommateur”.