Donner un avenir aux petites lignes ferroviaires
19 février 2020

Donner un avenir aux petites lignes ferroviaires

 

LE CONSTAT

Les petites lignes ferroviaires représentent environ un tiers du réseau ferroviaire français accueillant des voyageurs, soit 9 137 km sur un total de 28 364 km.

Elles accueillent 17% du trafic des trains régionaux et constituent souvent des moyens de déplacement essentiels, notamment pour les habitants des territoires ruraux et des villes moyennes.

Cependant, ce réseau, aujourd’hui vieillissant, connaît des difficultés qui impactent la vie quotidienne des habitants.

LA MESURE

  • Plan de soutien aux petites lignes ferroviaires en Grand-Est et centre-Val-de-Loire
Un protocole d’accord a été signé avec les régions Grand-Est et Centre-Val-de-Loire.

Il s’agit d’expérimenter une méthode de prises en charge des travaux selon laquelle :
 
  • certaines petites lignes ferroviaires seront prises en charge par SNCF Réseau dans son réseau dit "structurant".
  • d’autres petites lignes continueront de faire l’objet de cofinancements entre l’État, la région et SNCF Réseau.
  • d’autres petites lignes seront prises en gestion par la région sur une base volontaire.
Ce plan d’actions permettra des investissements à long terme, par l’ensemble des acteurs (État, région, SNCF), et ainsi la préservation de ces solutions de mobilité. Cette démarche, expérimentée avec les régions Grand-Est et Centre-Val-de-Loire, pourra ensuite être étendue à d’autres régions sur l’ensemble du territoire.