Don du sang : suppression du critère d’orientation sexuelle

Santé et Affaires sociales
Publié le : 12/01/2022
Une personne donne son sang
Source: Getty

Le Gouvernement a annoncé l’évolution des conditions d’accès au don du sang et confirmé la disparition de la référence à l’orientation sexuelle dans les critères de sélection des candidats.

Une avancée sociétale décisive. La France est l’un des premiers pays au monde à supprimer tout critère d’orientation sexuelle en matière de don du sang, tout en maintenant un très haut niveau de sécurité transfusionnelle.

Le Gouvernement a en effet confirmé la disparition de la référence à l’orientation sexuelle dans les critères de sélection des candidats au don.

Cette décision s’inscrit dans le cadre de l’évaluation régulière des critères de sélection des donneurs.

Ces travaux ont été menés par le Comité de suivi de l’arrêté fixant les critères de sélection des donneurs de sang, regroupant notamment les associations de donneurs de sang, les associations de patients receveurs de produits sanguins et des associations du champ LGBT.

Entrée en vigueur le 16 mars 2022

Cette évolution, qui s’appuie sur des éléments scientifiques, objectifs et indépendants, a été présentée mardi 11 janvier 2022 aux associations par la direction générale de la Santé, l’Établissement français du sang, le Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) et les agences sanitaires (ANSM et SPF) :

  • les critères et questions portant sur les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes sont retirés ;
  • deux questions sont ajoutées pour préciser que la prise de traitements pré ou post exposition au VIH conduisent à un ajournement du candidat pour une durée de 4 mois à compter de la dernière prise du traitement ;
  • la liste des médicaments dont l’utilisation entraîne un ajournement a été mise à jour.
Au mois de mars, tous les Français, quelles que soient leurs sexualités, pourront donner leur sang. C'est une grande avancée, que nous avons obtenu grâce à un dialogue exemplaire avec toutes les associations.
Olivier Véran, ministre des Solidarités et de la Santé

La signature de l’arrêté interviend ce mercredi 12 janvier 2022 avec une entrée en vigueur de ces nouveaux critères de sélection à partir du 16 mars 2022.

Télecharger le communiqué de presse - Évolution des conditions d’accès au don du sang

PDF - 478.69 Ko
Télécharger