Des tiers-lieux pour un monde plus solidaire et responsable

Transformation numériqueFrance Relance
Publié le : 02/08/2021
Les tiers-lieux, des endroits atypiques
Illustration : Service d'information du Gouvernement
Les tiers-lieux se multiplient sur le territoire national, notamment avec le plan de relance. Lumière sur trois d'entre eux.

Ateliers de sensibilisation et de partage de connaissances, épicerie bio et locale, animations culturelles... Les tiers-lieux se multiplient sur le territoire national, notamment avec le plan de relance qui accompagne et accélère leur dynamique de développement.

« Nouveaux lieux, nouveaux liens »

« Nouveaux lieux, nouveaux liens » est un programme interministériel déployé par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) qui vise à donner accès à de nouvelles activités et de nouveaux services pour les habitants partout sur le territoire grâce au renforcement des tiers-lieux. En soutenant ceux qui créent, inventent et portent ces nouvelles activités, l’État ambitionne de :

  • rendre les projets de tiers-lieux soutenables dans les territoires ;
  • valoriser l’entrepreneuriat en favorisant la coopération ;
  • mettre en réseau et outiller ces communautés professionnelles.
Découvrir le programme

Espaces physiques d'échanges et de rencontres, ces lieux atypiques se caractérisent par la multiplicité de leurs usages, ainsi que par leur ancrage dans une ville, un quartier, un village ou un territoire.

À chaque endroit son atmosphère, insufflée par les porteurs du projet et du lieu qui l’héberge. Focus sur trois d’entre eux.

« Maison des alternatives »

Les activités de la Maison des alternatives, à Chennegy (Grand Est) se sont étoffées au fil des années. Logé dans un ancien corps de ferme du XVIIe siècle, ce tiers-lieu développé par l’association e-graine Grand-Est depuis 2016 est pensé comme un lieu d’échanges, d’expérimentation et de partage pour un monde plus solidaire et responsable. Ouvert à tous, c’est aussi un lieu de co-création autour de projets écologiques, culturels, pédagogiques et solidaires.

« Propice »

À Belle-Ile-en-Mer, le tiers-lieu insulaire « Propice » compte lui aussi s’installer dans un lieu chargé d’histoire : un ancien bagne pour enfants. L’ambition ? Accompagner le dynamisme social du territoire en accueillant des associations et des scolaires, à travers une salle multi-activités (danse, yoga, arts martiaux) ainsi que des espaces de bureaux et de réunion.

« Le Cercle »

La ressourcerie partagée « Le Cercle » de Rueil-Malmaison met quant à elle l’accent sur l’inclusion et la réinsertion sociale, à travers une boutique solidaire, un espace d’inclusion numérique et un atelier de réparation informatique. Le Cercle souhaite à présent développer un « Fab Lab », un jardin partagé et un café associatif, pour renforcer davantage sa vocation de lieu de rencontre et d’échange pour toutes les générations.

France Tiers-Lieux

Il s'agit d'une association nationale d’appui à l’émergence et au développement des tiers-lieux qui a pour missions :

  • la coordination des travaux du Conseil National des Tiers-Lieux pour travailler sur des thématiques et enjeux prioritaires pour la filière ;
  • le soutien à l’émergence et au développement de réseaux territoriaux ;
  • le soutien à l’outillage des tiers-lieux, en mutualisant ou développant des outils ;
  • le développement de partenariats entre tiers-lieux et acteurs nationaux publics ou privés ;
  • la professionnalisation de la filière sur la base des travaux du Conseil National des Tiers-Lieux ;
  • l’animation nationale et la communication pour promouvoir la dynamique et rendre visible leurs activités des tiers-lieux.
Découvrir l'association