Identitié visuelle du programme Erasmus +
Photo : Commission européenne
15 décembre 2020

Des alliances d’universités européennes bientôt mises en place

La France salue l'accord trouvé ce 12 décembre 2020 pour développer, renforcer et structurer la mobilité des étudiants en Europe.
 
Le Parlement européen et le Conseil se sont entendus ce 12 décembre pour lancer le nouveau programme Erasmus + pour la période 2021-2027.

 
2,2
Mds €
dans le futur cadre financier pluriannuel
La France se réjouit de cet accord qui permet d’augmenter la part dévolue au budget Erasmus + pour un montant total de 23,4 Mds € sur sept ans.


Ce nouveau programme répond aux objectifs fixés par la France :
 
  • toucher de nouveaux publics 
     
  • élargir le nombre de bénéficiaires à des personnes qui ne bénéficiaient pas ou trop peu d’Erasmus jusqu’à présent : apprentis, adultes en réinsertion, personnes en situation de handicap.
Le nouveau budget Erasmus + prévoit aussi la création des alliances d’universités européennes, poussée par la France, qui permettront de créer un véritable réseau de campus européens et aller, nous l’espérons, vers un véritable diplôme européen d’enseignement supérieur. Le Gouvernement félicite également la création de centres d’excellence pour l’apprentissage et la formation professionnelle, qui seront l’équivalent des alliances d’universités européennes pour l’enseignement professionnel.

Avec cet accord, la France soutient un élargissement du programme Erasmus + qui permette à la moitié d’une classe d’âge d’avoir passé, avant ses 25 ans, au moins six mois dans un autre pays européen. C’est un objectif que le Gouvernement continue à défendre en vue de la présidence française du Conseil de l’UE au premier semestre 2022.