11 septembre 2018

Convention de partenariat entre le Musée Dreyfus et la DILCRAH

La Maison Zola - Musée Dreyfus et la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) ont signé lundi 10 septembre une convention de partenariat ayant pour objet de permettre aux spécialistes comme aux amateurs de tout âge de découvrir le Musée Dreyfus à travers un parcours didactique et vivant.
 
L'objet de ce partenariat est de favoriser la sensibilisation du public sur l’actualité de l’Affaire Dreyfus, en prise directe avec les questions toujours contemporaines du racisme, de l’antisémitisme et de lutte contre les préjugés. Il permettra par ailleurs d'entretenir la mémoire de l’Affaire Dreyfus et de développer le sens d’engagements  du jeune public . 
 
Le musée Dreyfus est situé dans le parc de la maison d’Emile Zola à Médan, il est la mémoire documentée des péripéties d’une affaire qui a secoué la société française il y a plus d’un siècle, montrant les discriminations au sein de l’armée, les erreurs et les trucages institutionnels, les dysfonctionnements de la justice, le mensonge d’état et l’insidieuse manipulation de l’opinion par un antisémitisme doctrinal. 

Le projet de musée Dreyfus se déploie sur 300 m2, à proximité immédiate de la maison d’Emile Zola à Médan (Yvelines). 





La Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l'antisémitisme et la haine anti-LGBT (DILCRAH) soutient ce projet dans le cadre du plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020 présenté par le Premier ministre en mars dernier.