Contre les fractures numériques, une France 100% fibre d’ici à 2025

Transformation numérique
Publié le : 16/07/2021
Un câble
Photo : Getty
Avec le Plan très haut débit, le Gouvernement s’est engagé à ce que la fibre optique couvre l’ensemble du territoire d’ici à 2025. Réduire les fractures numériques est un pilier incontournable de la relance.

Garantir un accès à Internet en très haut débit est un impératif pour résorber les fractures numériques en France. Alors que la crise sanitaire a provoqué un essor du télétravail et suscité chez de nombreux salariés un désir d’installation en zone rurale, le raccordement à la fibre optique participe pleinement à l’attractivité des territoires.

Le Plan très haut débit

Lancé au printemps 2013, le plan Très Haut Débit (THD) vise à couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit (supérieur à 30 Mbits/s) d’ici à 2022. Son ambition a depuis été complétée par le Gouvernement avec pour objectif la couverture générale en fibre optique du territoire d’ici à 2025.

À l’heure actuelle, plus de la moitié des locaux français (22 millions de foyers et entreprises) sont desservis par un réseau en fibre optique, et deux tiers des locaux peuvent accéder à un réseau très haut débit filaire, toutes technologies confondues.

En 2020, malgré les délais causés par le confinement, plus de 5 millions de nouveaux locaux ont été rendus éligibles à un accès internet en fibre optique.

Un financement à hauteur des enjeux

Le soutien de l’État s’élève à 3,57 milliards d’euros, avec une aide accrue aux réseaux d’initiative publique portés par les collectivités territoriales dans les zones les plus rurales.

En complément des 300 millions d’euros redéployés en faveur de la couverture du territoire en fibre optique, ainsi que des 30 millions d’euros votés en loi de finances rectificative 2020, le Gouvernement a donné un coup d’accélérateur dans le cadre de France Relance : 240 millions d’euros supplémentaires ont été octroyés pour la généralisation de la fibre à horizon 2025.

Comment couvrir l’intégralité du territoire en très haut débit

Le plan THD mobilise les acteurs privés et publics :

  • Les opérateurs privés assurent le déploiement du réseau de fibre optique jusqu’à l’abonné (FttH) : ils s’engagent à couvrir les territoires urbains,
    soit 60 % des logements et locaux professionnels.
  • Les collectivités territoriales, avec le soutien de l’État et de l’Union européenne, s’engagent à couvrir les territoires ruraux, soit 40 % des logements et locaux professionnels. Elles contractualisent des partenariats avec des opérateurs télécoms. Pour fournir un débit Internet fixe de qualité, l’ensemble des technologies existantes est mobilisé (FttH, fibre au cœur des villes, réseaux hertziens satellite, 4G fixe, boucle locale radio).

Le numérique, pilier de la relance

Dans le cadre du plan de relance, 908 millions d'euros sont investis pour accélérer la transition numérique.

Au-delà de l’objectif d’une France 100 % fibre en 2025, il est important d’accompagner les citoyens éprouvant des difficultés avec les outils informatiques : 4 000 conseillers numériques France services seront ainsi progressivement déployés pour proposer des ateliers d'initiation au numérique à tous.

En parallèle, 250 millions d’euros seront investis pour faciliter la vie quotidienne des Français, notamment via la généralisation d’outils simples et sécurisés pour simplifier les formalités administratives.