Les catastrophes naturelles dans le Gard et l’Hérault

Le ministre de l’intérieur a présenté une communication relative aux inondations survenues dans le Gard et l’Hérault les 29 et 30 septembre derniers.
 
La dépression météorologique qui a traversé à cette date le Sud de la France a particulièrement touché ces deux départements, où l’intensité des précipitations a provoqué d’importants débordements des cours d’eau, occasionnant de sérieux dégâts sur des biens privés et des infrastructures publiques.
 
Comme cela avait été le cas quelques semaines plus tôt, le Gouvernement a pu à nouveau constater la mobilisation immédiate des services de l’État, des collectivités territoriales et des opérateurs concourant au service public afin de porter assistance à la population.
 
L’état de catastrophe naturelle est reconnu pour 109 communes des départements du Gard et de l’Hérault, en application de la nouvelle procédure d’urgence mise en œuvre après cet épisode d’intempéries. L’arrêté interministériel correspondant sera publié sans délai.
 
Les communes dont la situation n’aurait pu être examinée dans le cadre de cette procédure d’urgence, ou dont le dossier nécessite des expertises complémentaires feront l’objet d’une décision dans les délais les plus courts possibles.