1. Environnement
    2. Climat

Passage de 15 départements en vigilance rouge canicule dans l’Ouest du pays

Publié 18/07/2022 | Modifié 18/07/2022

Partager la page

Alors que Météo France vient de classer 15 départements de la façade Ouest du pays (Nouvelle Aquitaine, Pays-de-la-Loire et Bretagne) en vigilance rouge canicule - le niveau maximal - la Première ministre, Élisabeth Borne, a demandé à l’ensemble des services de l’État, aux collectivités territoriales et aux acteurs locaux d’être pleinement mobilisés.
Le pic de températures intenses attendu ce lundi 18 juillet intervient dans le contexte d’une vague de chaleur déjà généralisée et prolongée depuis plusieurs jours.
Les gestes de prévention pour réduire les impacts des fortes chaleurs sur la santé, rappelés par le ministre de la Santé et de la Prévention (hydratation régulière, maintien du logement au frais, éviter la consommation d’alcool, vigilance quant à la surveillance des baignades …), doivent être suivis scrupuleusement.  Il est également recommandé d’aménager les conditions et horaires pour les situations de travail en extérieur et de limiter les déplacements.
Une vigilance particulière est nécessaire pour les personnes les plus fragiles (personnes âgées, personnes en situation de handicap, personnes dépendantes ou isolées, femmes enceintes, enfants en bas âge). Il est important de prendre régulièrement des nouvelles de ses proches. Le ministère de la santé et de la prévention a activé le numéro vert « Canicule info service » (0 800 06 66 66) pour toute personne qui souhaiterait avoir des informations sur la situation et les recommandations qui y sont associées. Les accueils collectifs de mineurs, en particulier en extérieur (camps) doivent faire l’objet d’une vigilance particulière.
Enfin les dispositions du plan ORSEC « gestion sanitaire des vagues de chaleur » sont activées par les préfets depuis le début de la semaine conformément aux instructions de la Première ministre afin d’assurer la mobilisation et la sensibilisation de l’ensemble des acteurs, en particulier des maires dont le rôle est essentiel (mise à disposition d’espaces rafraîchis, appel des personnes âgées). Les réponses doivent être adaptées par les acteurs publics en fonction des enjeux locaux.
La Première ministre assurera un suivi régulier de la situation pour garantir l’entière mobilisation des services de l’État.
La durée de l’épisode de chaleur est encore incertaine mais la situation devrait s’améliorer sur la côte Ouest dès mardi.